Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dexter. Saison 6. Episode 4. A Horse of a Different Color.

24 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-10-24-20h54m38s84.png

 

Dexter // Saison 6. Episode 4. A Horse of a Different Color.


J'aime voir Dexter comme ça. Cette série est vraiment sensationnelle. Je sais pas comment décrire le truc mais une fois de plus ça m'a transcendé. Mais je pense aussi que cela vient du fait que cet épisode était très bien écrit et qu'il évite au terme religieux de fondre dans un pathos ecclésiastique sans véritable fondement. Bien au contraire, je trouve que cette saison est vraiment très bien gérée. J'avais peur au début que l'on tombe dans le n'importe quoi. Mais les scénaristes sont forts, et n'ont rien des buses qui écrivent The Walking Dead par exemple - même si j'en conviens, le sujet n'est pas le même -. Alors que l'épisode précédent apportait beaucoup de Debra à son nouveau poste, cette fois elle est toujours remise en question. En effet, le personnage ne se laisse pas démonté quand elle va foire une conférence de presse - avant d'être félicité par son supérieur qui l'a nommée et qui est fier d'elle -. Finalement cette intrigue apporte bien plus à la série qu'on ne pourrait bien le penser.

Je trouve que Debra manquait vraiment d'un développement intéressant, et c'est le cas cette saison. L'an dernier elle n'était qu'en retrait, qu'en soutien pour la mort de la femme de son frère. Cette fois elle retrouve ses forces, et son caractère… et ses "fuck" même à la télévision devant des millions de téléspectateurs. Je l'aime cette femme quand même. Malgré sa vulgarité. Cependant Dexter lui aussi apporte sa pierre à l'édifice de l'épisode. Il est sur plusieurs choses à la fois. La première c'est l'enquête sur des meurtres qui semblent mettre en corrélation des évènements bibliques à des tableaux meurtriers, avec une mise en scène millimétrée. La plus choquante reste la dernière scène avec les criquets notamment. C'était très prenant et surtout édifiant. La scène en elle même était d'ailleurs très bien filmée, les couleurs étaient excellentes, et cela donne presque l'impression de vivre le moment. Même si le côté prévisible est là - confère à ce fil invisible -.
vlcsnap-2011-10-24-20h26m24s36.pngBien sûr Dexter est à la recherche de ce tueur / ces tueurs - puisqu'ils sont soupçonnés d'être plusieurs ce qui est bel et bien le cas -. Le cliffangher nous permet de voir qu'il l'a trouvé. Pourquoi pas les lier d'amitié finalement. Enfin, je ne vais pas faire de pari hâtifs, mais j'espère que ça sera le cas. Ce serait tellement jouissif et efficace par la même occasion. Cet épisode n'est pas sans rappelé la première saison et le "Ice Truck Killer". De plus que la référence est faire avec la nouvelle interne de Masuka qui volait un des éléments de cette affaire, une main, qu'elle va tenter de vendre sur eBay. Forcément, cela apporte le fun de l'épisode et le principe sur lequel se base Masuka finalement : divertir le public même avec les pires trucs. Son sourire face aux poissons avariés à la fin de l'épisode était un signe. Pendant ce temps Quinn et Batista vont se faire un joint dans la voiture : scène WTF, et surtout très inutile.

Mais qui permet de développer quelques dialogues non sans sens. Laguerta tente toujours d'exister dans la saison, tant bien que mal. Cet épisode montre qu'elle n'a plus rien à dire finalement. On lui cloue le bec, littéralement. Enfin, Harrison a un problème intestinal qui va prendre une petite partie du dernier quart de l'épisode puisqu'il faudra l'opérer. La scène entre Dexter et Debra était intense. Je trouve que c'est un des meilleurs moments entre les deux personnages depuis… le début de la saison dernière. Un grand moment. Au final, voilà qu'une fois de plus Dexter surprend par son sens aiguisé de l'histoire, à entretenir son tueur du mieux qu'elle peut, tout comme le tueur de la saison qui lui aussi prend de l'ampleur.

Note : 9/10. En bref, un excellent épisode qui survient au début d'une saison très prometteuse.

Commenter cet article

SamyXXY 25/10/2011 13:59



Super épisode, j'aurai été tenté de réclamer un 10/10 si ils avait laissé plus de temps à Dexter pour s'inquiéter face aux soucis de son fils, mais tant pis. Les relations entre les personnages
sont là et fortes comme jamais, chacunes évoluant dans un sens différent mais avec cohérence. Et les réflexions de Dexter face à la religions ne sont pas baclées. J'aurait aimé que le jeune
DoomDay-Killer, ait des doutes sur les actions et justification de son mentor face à l'affection qu'il avait apporté à la victime...


 


ps. Le joint dans la voiture pourrait vite ne plus être si inutile (ça m'étonnerai qu'il le soit de toutes façons connaissant les habitudes des scénaristes - What goes around comes around - ) et
porter atteinte à la crédibilité et au professionnalisme de Debra vis-à-vis de ses subordonnés)



BlakesOne 24/10/2011 22:34



Je pensais pas que Dexter et Debra allaient tomber sur leurs tueurs aussi vite. Surtout pour Dexter, je le vois ml faire la même approche qu'avec Trinity même si là c'est la foi qui les relie
comme avant il se posait des questions sur la paternité et sa famille.


En parlant de foi/Dieu, pareil que toi je trouve que c'est bien géré par les scénaristes. C'ést d'ailleurs pour ça que je m'inquiète pas pour les "Doomsday killers".