Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dexter. Saison 7. Episode 2. Sunshine And Frosty Swirl.

8 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-08-15h09m07s56.png

 

Dexter // Saison 7. Episode 2. Sunshine And Frosty Swirl.


Cette saison de Dexter continue d'être excitante et particulièrement perspicace. J'ai adoré du début à la fin ce nouvel épisode tout simplement parce que l'on retrouve ce qui a toujours réussi à la série dans ses premières années. Alors certes, il y a toujours le tueur en série de l'année à côté, mais pourtant, cela n'est pas dérangeant car cela s'inscrit dans une certaine continuité et prouve aussi qu'il n'y a pas que Dexter qui est un serial killer à Miami, il y en a d'autre. La première surprise de l'épisode c'est la première scène. On laissait la semaine dernière Dexter avouer à sa soeur Deb qu'il était un serial killer. Autant dire tout de suite que pour une révélation, Deb pouvait avoir du mal à l'encaisser. De même quand elle ajoute "Are you the Bay Harbor Butcher ?" au début de cet épisode. C'était jouissif. Cette scène on l'attendait tous depuis tellement d'années. Sauf que maintenant que le miroir était brisé, comment Dexter pouvait renouveler l'intérêt des téléspectateurs pour une série qui était en petite perte de vitesse (bien que la saison 6 n'était pas non plus trop catastrophique - uniquement pour la prestation de Colin Hanks, catastrophique du début à la fin -).

Dexter a toujours tenté de freiner ses ardeurs, d'un côté avec Lumen, et puis d'un autre avec la religion l'an dernier. Mais il n'y était jamais réellement parvenu. Alors maintenant il a quelqu'un qui peut l'aider et qui mieux que sa soeur, la personne qui l'aime plus que tout au monde (oui, on se souvient tous du passage de l'an dernier sur l'inceste). Jennifer Carpenter devra être logiquement nominée aux prochains Emmys et potentiellement remporter la petite statuette quand on voit une fois de plus sa prestation dans la série. La scène d'ouverture était donc parfaite, maitrisée, très joliment réalisée et permet de confronter deux acteurs. L'autre force de ces deux acteurs c'est qu'ils sont, dans la vraies vie, deux acteurs divorcés. Ils peuvent donc un peu mieux jouer l'amertume que l'un et l'autre peuvent avoir. Ah Dexter, qu'est ce que tu m'avais manqué. Mais l'épisode est aussi parfait parce que Deb tente de trouver une solution et de faire en sorte que Dexter soit soigner. Elle découvre notamment que Harry avait éduqué Dexter aux meurtres et l'avait aidé à canaliser cette rage au fond de lui uniquement en tuant des gens qui ont fait du mal.
vlcsnap-2012-10-08-15h03m02s239.pngC'était le code de Harry. Maintenant il y a le code de Debra. Elle pense que Dexter a du bon. Il peut contenir ses émotions alors il doit pouvoir contenir cette rage et faire en sorte de ne plus tuer. Debra erre pour le moment au sein de la série mais ce n'est pas une mauvaise idée. Dexter va tenter de tuer quelqu'un dans cet épisode mais il a promis à sa soeur qu'il ne tuerait plus. Alors ce dilemme va nous amener une autre scène, un petit face à face, comme une scène qui a pour but de réchauffer le coeur froid du héros de la série. Un joli moment fraternel encore une fois. Dexter a beaucoup changée cette année et prouve en deux épisodes qu'elle est devenue une série différente et mature également. Ses personnages évoluent et ont de quoi évoluer. Pendant ce temps, les intrigues avancent également comme Laguerta qui trouve le moyen de vérifier que le sang sur la petite lamelle n'est bien celui du tué, et pas d'un des gens que Doakes avait pu tuer auparavant. Laguerta pourrait bien mettre la main sur quelque chose à faire sa petite enquête toute seule. Elle va surement en mourir (peut être même des mains de Deb, protégeant son frère).

Mais la série continue aussi avec Quinn, qui malheureusement n'est pas resté le personnage intéressant qu'il aurait pu rester. Je le trouve toujours aussi niais. Mais Dexter tente de lui donner de l'intérêt (ce n'est pas la scène dans la voiture qui va cependant me faire changer d'avis rapidement sur le personnage). Mais l'on sent que Quinn est blessé. Il a perdu un équipier cette année, Mike, et enquête toujours sa mort avec la compagnie de Batista. Sans compter évidemment que le tueur de la semaine (qui permet de voir débarquer un bon vieux méchant russe au pays) était lui aussi vilain (il aime malgré tout les tourne vis). Allez, je pense que Dexter est sur la très bonne pente et cette saison promet de belles choses. C'est bien fourni et efficace. J'espère maintenant que la suite sera d'aussi bonne facture. Surtout que la série est encore en pleine période de réflexion afin de voir où Deb et Dexter doivent aller ensemble. Je suis certain que Debra va choisir jusqu'au bout de sauver son frère. Et le discours de la fin sur le fait que Dexter ne pourrait plus tuer en prison (et deviendrait l'ombre du tueur qu'il rencontre) lui permet peut être de réaliser qu'il doit changer.

Note : 9.5/10. En bref, encore un solide épisode pour Dexter. Du suspense, des twists, des moments forts. Un grand épisode.

Commenter cet article