Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dexter. Saison 8. Episode 9. Make Your Own Kind of Music

26 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-26-14h45m37s229.png

 

Dexter // Saison 8. Episode 9. Make Your Own Kind of Music.


Le problème encore une fois avec cette dernière saison de Dexter c'est qu'elle donne l'impression de voir une saison banale de la série. Ce n'est certainement pas ce que j'ai envie de voir et ce que fait cet épisode est encore bien pire. Il réduit l'intérêt de cette série (Vogel) à un nouveau personnage qui n'a jamais été réellement intéressant. Je me demande vraiment ce qu'il s'est passé dans la tête des scénaristes pour ajouter des retournements de situation aussi artificiels et inintéressants. Il est dommage de voir que tout ce que cette dernière saison a lancer semble s'enchevêtrer sous un château de cartes depuis pas mal de temps maintenant. Je commence un peu à perdre patience. Je me souviens encore du premier épisode de la saison 8, brillamment construit, et surtout brillamment réalisé. Il y avait quelque chose de nouveau, comme une envie de la part des scénaristes de dire : On repart sur de nouvelles bases et celle-ci sont plus solides. Sauf que cette saison ne va pas adopter un schéma différent et va rester sur ce classicisme saisonnier.

Le Brain Surgeon était une bonne idée si seulement elle avait été réellement bien exploité. On nous a dans un premier temps conduit à Yates. Une fois mort, toute la saison était alors remise en cause. Et maintenant, on nous sort un tout nouveau twist. Si à la fin de l'épisode précédent on pouvait légitimement croire que Vogel était le Brain Surgeon depuis le début, nous allons finalement découvrir que c'est en fait son fils, qui a été quelques temps (en filigrane très discret) le petit ami de Cassie. Tout cela est finalement ridicule et laisse à penser que les scénaristes ne sont pas du tout inspirés. La surprise n'est pas là et ce que j'aime dans Dexter c'est les moments où elle nous surprend réellement, où elle nous donne envie de voir l'épisode suivant. Alors certes, cela ne peut pas non plus être qu'une série à cliffanghers. Et elle n'est pas que ça, c'est aussi un bon drama psychologique sauf que Dexter ne semble même plus impliqué dans quoi que ce soit. On a l'impression que le personnage avance de façon mécanique, tel un robot commandé par les scénaristes.
vlcsnap-2013-08-26-14h45m35s217.pngEt ce n'est pas ce que j'aime voir. Je préfère quand la série est en roue libre, qu'elle fait aller tout le monde dans tous le sens. Cet épisode était tout de même très léger aussi bien en termes d'informations qu'en termes d'intrigues. Tout semble revenir au point de départ d'un côté (Deb qui retrouve son badge à la Miami Metro) et tout semble aussi préparer un happy end que je n'ai pas envie de voir (Hannah, Dexter et Harrison préparent leur départ en Argentine pour vivre une vie d'amour et d'eau fraiche). Si la relation entre Hannah et Dexter reste assez envoutante (notamment grâce au talent des deux acteurs et l'alchimie qui les anime) au fond cela manque aussi de sel. Tout cela semble tomber du ciel (les problèmes d'Hannah, cette histoire d'argent, de fugitif, etc.). Tout est too-much. Dexter veut trop en faire et tombe alors dans des facilités déconcertantes. Il faut que le héros revienne au centre de la série, qu'il soit mis sur piédestal. Je regrette vraiment le moment où Quinn enquêtait en douce sur Dexter.

C'était la belle époque, un moment qui rappelait la saison 2 de la série. J'ai un moment cru que Quinn allait revenir sur le devant de la scène (quand il avait surpris Dexter pas très loin de Zach). Et puis ce n'est pas du tout ce qu'il se passe, rapidement les choses deviennent alors ennuyeuses et Quinn ne sert plus à rien. C'est dommage, c'est le seul qui aurait réellement pu avoir envie d'enquêter sur Dexter. Le potentiel de la série part alors en fumée. Cette saison ne semble avoir aucune envie d'aller au bout, retournant encore et encore la terre alors que celle-ci perd de plus en plus de son intérêt. Au fond, ce n'est pas que la faute du personnage principal qui n'est plus du tout en danger mais c'est aussi la faute de Deb, la soeur, qui accepte maintenant tout et est en train de devenir la meilleure amie de Hannah : "I can't believe I'm eating something you cooked". Cette ridicule petite ligne de dialogue était presque un pied de nez au spectateur en lui disant que la saison précédente était une vaste blague, on est amies maintenant.

Note : 3/10. En bref, cet épisode était ridicule, bourré de retournements de situation facile. On a l'impression que la série se moque du téléspectateur en remuant du vide. Dommage car j'aime bien certaines idées. Et puis merde, quand on invite Charlotte Rampling, la moindre des choses c'est d'écrire des trucs potables.

Commenter cet article

bopedro 26/08/2013 20:44


Assez d'accord avec cette critique. Je suis content de lire un avis aussi tranchant. J'attendais avec impatience que tu te mettes un peu en colère contre cette escroquerie qu'est la saison 8
(malgrés un départ prometteur).


Après les grands moments que nous a offerts la série, quelle déception de voir tout réduit en poussière. Les scénaristes ne savent vraiment pas où il vont. Les dialogues sont devenus ennuyeux. Le
personnage de Dexter est devenu ennuyeux. Il est prévisible, mou du genoux, a perdu sa malice, a perdu son âme.


Les dialogues entre Vogel et Dexter!!! Pitié... Stop. La psy qui nous explique tout de pourquoi il ressent chaque sentiment, et pourquoi il se trompe, et qu'est-ce que c'est qu'un psycophate, et
comment ça réagit un psychopate, etc... Trop d'explications depuis le début de cette saison, c'est scolaire, c'est du verbiage, de la psychologie de comptoire. Madame je sais tout je ne peux plus
la voir! Et ce malgrés que j'adore particulièrement Charlotte Rampling. On ne nous amène plus à aucun cheminement de pensée, on nous explique tout bien gentilment. L'image est presque devenue
superflu.


 


en bref:  déception totale.

delromainzika 26/08/2013 16:35


@Squall : Après, chacun voit les choses à sa façon :) 

Squall 26/08/2013 16:21


Bonjour,


Je commente car j'ai un tout autre avis bien meilleur sur cet épisode, que je trouve au contraire, passionnant. J'ai trouvé justement, comparé aux épisodes précédents, qu'il ne tombait pas dans
la facilité et offrait de nombreux moments savoureux. Je retrouve le jeu très juste du Charlotte Rampling, touchante dans une Dr Vogel qui relate l'histoire de ses deux fils et l'envie de
rencontrer Daniel jusqu'a ce que Dexter ne l'endorme. J'ai aimé le fait que Dr Vogel et Dexter soit en conflit par rapport au fait de tuer le brain surgeon... Dexter, le fils spirituel de vogel,
va t 'il tuer son vrai fils, et aller à l'encontre des émotions du Dr Vogel? J'ai aimé aussi le fait que Dexter soit suivi de pres par l'agent du FBI, avec le moment
ou harrison est à deux doigts de dire que la femme sur son dessin n'est autre que hannah... Tres drole la scene ou il fait mine d'etre en couple avec Arlene.. L'hébergement et le diner hannah
debra est justement un des meilleurs moments... Bref.. Je pourrais en dire encore, mais je trouve que cet épisode redécollait un peu!