Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Doctor Who. Saison 7. Episode 13. The Name of the Doctor.

19 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-05-19-14h52m38s225.png

 

Doctor Who // Saison 7. Episode 13. The Name of the Doctor.
SEASON FINALE


"Run, you clever boy"
Contrairement à la fin de la saison 6, Steven Moffat a choisi de faire un épisode assez différent cette année. Il prépare donc avec malice le futur épisode du 50ème anniversaire de la série et je dois avouer que j'ai déjà hâte de voir ce que Doctor Who peut encore nous livrer tant l'ensemble fonctionne bien. Par ailleurs, je pense que pour le fois, les détracteurs de Steven Moffat ne pourront pas vraiment dire du mal du scénariste alors qu'il parvient à assembler tout un tas de choses dans ce dernier épisode avec beaucoup de simplicité et de fluidité. L'épisode a ses défauts, mais au fond on ne s'ennui pas et encore plus quand l'on voit à quel point le côté épique de l'épisode et des promesses faites est réellement passionnant. On sent que Steven Moffat voulait offrir un épisode permettant d'introduire l'épisode exceptionnel prévu le 23 novembre prochain. L'idée d'intégrer John Hurt sera également une excellente chose et permet de terminer l'épisode sans encore une fois des questions (sans pour autant qu'il n'y ait réellement de cliffangher).

Je pense que cette saison de Doctor Who est un peu décousue. Elle était bonne d'un côté, et puis pas très bonne de l'autre. Un peu comme s'il y avait un certain manque d'ambition de la part des scénaristes. Le tout fonctionne suffisamment bien afin de nous faire les révélations dont nous avions besoin. Dans un premier temps vis à vis de Clara. Il faut certes adhérer au personnage de Clara pour apprécier cet épisode car elle joue un rôle très important dans cette histoire. Mais je ne m'attendais pas vraiment à ce qu'elle ait un lien aussi important avec tout un tas d'évènements passés de la vie du Doctor. Il y a quelque chose qui me dit que Jenna Louise Coleman n'a pas fini de nous surprendre encore une fois. Je suis en tout cas très client de ce personnage bien que Moffat ne l'ait pas toujours très bien exploité dans cette saison à mon humble avis. Le retour de River Song dans cet épisode était également une très bonne chose qui permet encore une fois d'ajouter un peu de piment dans les épinards.
vlcsnap-2013-05-19-15h18m00s86.pngTout comme le retour de Madame Vastra ou encore Strax. Ces personnages sont vraiment excellents et apportent une certaine légèreté dont l'épisode avait besoin. Au fond, il n'y avait pas besoin de plus pour faire un beau final. Certes, ce n'est pas aussi épique que ce que Doctor Who avait pu nous offrir les deux années précédentes (notamment car je suis moi aussi friand des aventures de Moffat complètement barrées). Mais la solution de cet épisode est avant tout de nous préparer le terrain au futur épisode à venir, tout en se permettant de conclure une saison de mystères. Il y a encore quelques bonnes questions, dans l'esprit Moffat-ien d'ailleurs. Et c'est tout à son honneur. On retrouve alors la mise en scène de Saul Metzstein ("The Crimson Horror", "The Snowmen") pour un épisode assez étrange par moment. Disons que je pense qu'ils auraient pu abuser un peu plus des effets de style. C'est trop sobre. Malgré cela, le retour dans le passé du personnage était particulièrement fascinant.

On peut aussi saluer la présence de Richard E. Grant. Une présence assez sporadique finalement, mais ce n'est pas plus mal. On voit que Moffat n'est pas là pour faire de la venue de cet acteur un évènement particulièrement important, mais s'en sort judicieusement malgré tout. Enfin, Doctor Who achève donc cette saison 7 sur un solide épisode qui permet de lancer les choses dans une toute nouvelle direction qui promet de belles choses pour la suite. Reste à savoir maintenant comment le tout pourra évoluer dans les futurs épisodes de la série mais je suis certain que plus rien ne sera comme avant. Et puis Jenna Louise Coleman pourrait très bien ne pas être tout le temps là la saison prochaine (alors que BBC vient de renouveler Doctor Who pour une saison 8 de 13 nouveaux épisodes). J'ai déjà hâte de voir le prochain épisode qui devrait nous permettre de faire un bilan d'un demi siècle de science fiction au sein du TARDIS et avec le Doctor.

Note : 8/10. En bref, un solide final qui clôture une saison parsemée d'embuches et d'épisodes ronflants de façon passionnante et passionnée.

Commenter cet article

4evaheroesf 20/05/2013 19:45


Je dois avouer que depuis le temps, savoir le nom du Docteur m’est complètement égal mais je pensais que cet épisode serait un pilier de la série...


A part la discussion entre le Docteur et River et la fin de l’épisode, tout le reste était facilement oubliable !


C’était sûrement une bonne intention de voir Clara avec les anciens Docteurs mais que c’était laid, ça m’a rappelé les effets spéciaux de Once Upon A Time !


J’aurais préféré revoir le Silence au lieu des Whispers !


Trenzalore le lieu de la bataille finale reconverti en cimetierre soi-disant glauque...


Quand j’ai vu le Tardis géant, j’ai rigolé tellement c’était moche et originale !


Seul son mystère rendait Clara intéressante !


La Grande Intelligence, méchant sans saveur.


Quand au trio, ils sont juste là pour remplir l’épisode !


Le Docteur dit à Clara que c’est un Docteur oublié mais pour enfoncer le clou afin d'être compris par les fans lobotomisés :


"John Hurt as the Doctor" !


Je vais devoir attendre l’épisode spécial des 50 ans pour revoir mon opinion sur cet épisode !