Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dominion. Saison 1. Episode 4. The Flood.

17 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Dominion

vlcsnap-2014-07-12-19h38m53s66.jpg

 

Dominion // Saison 1. Episode 4. The Flood.


Je pense que Dominion a encore de belles choses à nous raconter et cet épisode, tente de nous le prouver plus ou moins bien. Disons que j’aime bien les personnages de la série et ce que la série tente de faire avec eux. Ce n’est pas parfait, mais au fond ce n’est pas un problème. Bien au contraire, « The Flood » cherche donc à nous plonger à nouveau dans les querelles de certains, les relations d’autres et le tout avec malice. J’aime bien les scènes entre David et Becca par exemple. Notamment car Anthony Head sait très bien jouer le personnage fourbe. Il faut dire que l’acteur a déjà une connaissance importante de son propre jeu et sait donc où il faut appuyer pour séduire les téléspectateurs de façon intelligente, sans trop en faire. Car le but de Dominion est aussi de parler de choses sérieuses. On a bien vu dans les trois premiers épisodes qu’elle n’embrassait pas totalement l’aspect fun et un peu crétin des scènes d’action. Ce n’est pas forcément une mauvaise idée. Je dirais même que c’est une idée des plus intelligente que de mettre les personnages dans cette position. Car j’ai envie d’en apprendre plus sur le fonctionnement de Vega, de sa dynastie Riesen ou encore sur Alex et sa relation tumultueuse avec William. Cela manque donc peut-être d’humour mais pas de potentiel et d’intérêt. Car Dominion ne tombe pas dans tous les pièges qui lui sont tendu.

J’aime bien la façon dont la série tente donc par moment de façon très timide de jouer la carte de la série amusante. Notamment avec Alex qui est le personnage parfait pour ce registre là. C’est donc des abdos saillants et pas grand chose d’autre mais c’est déjà pas mal. J’aime bien aussi le fait que Becca ne soit pas un personnage complètement blanche. Il faut bien que les personnages aient des petits secrets. Là dedans nous avons donc Michael, notre personnage abîmé qui se retrouve à l’hôpital (histoire de voir un autre aspect de Vega : la manière dont les blessés sont soignés). La relation entre Becca et Michael me plait pour le moment mais je me demande comment tout cela va bien pouvoir évoluer tout de même car Dominion a beau avoir énormément de potentiel, de ce point de vue là je suppose qu’il y a encore des trucs à creuser avant que l’on arrive à quelque chose de fluide. Après tout, c’est plus ou moins le souci de la série encore à ce moment, de ne pas totalement savoir comment s’y prendre pour nous surprendre. Mais peu importe, il y a des bonnes idées. Au delà de Michael et Becca, c’est Claire. Cependant, c’est là que je me demande ce que Dominion cherche réellement à faire avec Uriel.
vlcsnap-2014-07-12-19h55m21s211.jpgC’est ce genre de petits personnages dont on ne sait pas grand chose. Du point de vue de Vega et de son fonctionnement, cet épisode de Dominion ne cherche pas pour autant à trop nous en raconter. Pour le moment, le but est apparemment de placer des pions à droite et à gauche afin de tout faire exploser par la suite. Je suis tout aussi intéressé par ce que le Sergent Noma Walker peut nous raconter mais ce n’est peut-être pas suffisamment développé pour le moment. C’est le problème de quelques intrigues de Dominion. Il y a une mythologie qui n’évolue pas aussi rapidement et facilement qu’il ne le faudrait probablement. Car il y a du potentiel dans cette série et j’aimerais bien que petit à petit les choses soient de plus en plus intelligentes. Si ces quatre premiers épisodes nous démontrent pour le moment que Dominion n’est pas une mauvaise série, elle a encore du chemin à faire afin de nous démontrer qu’il y a encore énormément de choses belles à faire. Et Edward Riesen dans tout ça ? Difficile à dire. Sans compter qu’il y a quelque chose chez la dynastie Riesen et Whele qui me plait. Pas seulement au travers de la relation entre Alex et Claire bien entendu.

Note : 5.5/10. En bref, sans évoluer énormément cet épisode parvient à faire quelque chose d’assez efficace.

Commenter cet article