Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dominion. Saison 1. Pilot.

20 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Dominion

vlcsnap-2014-06-20-15h24m00s170.jpg

 

Dominion // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Adapter en série le film Légion (qui n’est pas un très bon film non plus) de Scott Charles Stewart (à qui l’on doit le très bon Dark Skies) ce n’était pas une mince affaire. Pourtant, ce premier épisode bien que bourré d’imperfections n’était pas non plus totalement raté. Disons que Syfy nous offre ici une série un peu différente de ce qu’elle a l’habitude de nous offrir ce qui est une très bonne chose. La série emprunte alors à de nombreuses séries des références et notamment à Battlestar Galactica ce qui au fond, ne pouvait que me séduire et donc m’apporter l’envie d’en voir plus. Dominion se situe 25 ans après les évènements de Legion à Vega, une citée fortifiée où se situait anciennement Las Vegas. La série réussie alors à construire un vraie univers autour de Vega, gérée par l’influence familiale, des dons innés ou encore l’adhésion aux lois de la ville. A la tête de la hiérarchie il y a deux familles : la Maison Riesen et la Maison Whele. Ils se chargent de régir la démocratie, avec le Général Edward Riesen (incarné par un Alan Dale - Lost - toujours aussi convaincant dans ce genre de rôles) ici le Lord of the City et puis d’un autre côté le Secretary of Commerce David Whele (incarné par Anthony Head), son second.

Que se passe-t-il quand Dieu perd foi en l'humanité et envoie une légion d'anges pour exterminer la race humaine ? Un groupe de résistance se constitue en plein désert autour de l'archange Michael...
vlcsnap-2014-06-20-15h07m24s194.jpgL’histoire fonctionne donc énormément autour de ces deux familles et c’est une très bonne chose car l’on a parfois un peu l’impression de mélanger les genres. Dominion mélange donc un univers de sci-fi assez complexe à quelque chose de légèrement plus mythologique (mais du point de vue romain ou grecque de la chose). La mythologie de Dominion est pour le moment assez complexe mais justement, ce n’est pas dans le mauvais sens du terme. Bien au contraire, j’aime bien la place d’Alex Lannon là dedans incarné par Christopher Egan (Kings). On sent que l’acteur est à sa place dans ce rôle et qu’en plus de ça il permet de donner à la série un vrai ton particulier. L’Ange Gabriel prépare de son côté une nouvelle guerre alors que la paix est encore assez fragile dans ce bas monde. L’idée n’est pas mauvaise et surtout que tout est plutôt bien présenté pour le moment. La plus grosse faiblesse de Dominion c’est peut-être d’être un peu trop long par moment. Il y a donc des scènes qui ne servent pas le récit ou en tout cas l’introduction de celui-ci. Alors qu’il y avait largement de quoi faire avec autant de personnages. Malgré la déception, globalement je suis réjouit de voir un nouvel univers complètement différent.

L’introduction de l’épisode sert énormément le récit il faut bien avouer. En effet, on est plus ou moins très bien mis en condition avec ces dessins qui ressemblent à des fresques d’une autre époque. Finalement, ce premier épisode veut parfois peut-être trop en dire par peur de perdre des téléspectateurs et de ne pas réussir à les accrocher. Pourtant, j’ai été plutôt conquis par l’univers, les personnages et l’image qui se dégage de de cette série. Dominion pourrait bien devenir une vraie bonne série de science fiction avec un peu plus de punch à certains moments. Car si le récit est riche, la narration est parfois un peu longue (surtout dû au fait que l’épisode dure un peu plus d’une heure, avec des épisodes de 42 minutes on devrait retrouver quelque chose de beaucoup plus intéressant par la suite). La série a énormément de choses à nous raconter et des personnages à mettre en valeur, aussi bien au travers de leurs combats (certains combats sont même plutôt bons dans ce premier épisode, permettant de voir que de ce point de vue là aussi la série a prévu de nous en mettre plein la vue). L’une des scènes les plus impressionnantes de l’épisode se déroule dans l’arène. Aussi bien d’un point de vue de ce que cela met en scène que l’histoire).

Note : 6.5/10. En bref, sympathique introduction.

Commenter cet article

Nikita007 20/06/2014 17:32


J'ai vraiment bien accrocher a ce premier épisode, j'attends la suite avec impatience