Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Don't Trust The B---- in Apartment 23. Saison 1. Episode 4.

3 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-05-03-18h08m09s20.png

 

Don't Trust the B---- in Apartment 23 // Saison 1. Episode 4. The Wedding…


Je pense que Apartment 23 a tenté de faire passer dans l'épisode un message et je peux dire aux scénaristes : Je vous ai compris. En effet, l'ex petit ami de June pense qu'elle est ennuyeuse, et forcément, j'ai tout de suite fait l'amalgame avec la série en elle même qui est terriblement ennuyeuse par moment. La semaine dernière, elle nous offrait un épisode écrit avec des pieds, qui m'a rappelé combien ABC a pu faire des sitcoms bas de gamme cette année (Suburgatory est l'exemple le plus flagrant de cette non-réussite). Il y a des bonnes idées, mais ce n'est pas assez bien équilibré entre drame et comédie. C'est la mode cette saison de faire de genre de sitcoms. Seule New Girl et accessoirement Up All Night ont réussies à le faire cette saison. Bref, cet épisode avait pourtant une très bonne chose : Chloe qui apprend à June a avoir confiance en elle. On enchaine alors les soirées, et les exercices de style les plus fous. C'est terrible efficace et surtout… drôle. Je n'attends pas d'Apartment 23 qu'elle tente de réfléchir sur la famine en Papouasie. Sérieusement, on s'en fout, on veut faire la fête.

Du coup, cette semaine on a une partie réussite, et l'autre partie, mièvre qui tente de nous faire pleurer dans les chaumières afin d'avoir de la peine pour June et surtout comprendre qu'être une "bitch" ce n'est pas bien. Désolé, le message ne passe pas. Pour revenir sur le début de l'épisode, outre le fait que je déteste les épilogues qui commencent par le prologue, j'ai adoré la suite. Vraiment. C'était frais, amusant et truffé de bons dialogues. James Van Der Beek va même s'amuser encore une fois de son image quand ce dernier est recruté pour être un des nouveaux danseurs de Dancing With the Stars (merci la belle petite promo maison de la part de ABC, mais cela ne me fera pas regarder cette émission de danse ringarde. Je peux être une "bitch" moi aussi. Na). June s'amuse, et il était temps qu'elle prenne un peu le dessus sur Chloe. J'aurais cependant préféré que les coups bas de Chloe lors du mariage soient drôle. En effet, une fois que l'on est au mariage, tout d'un coup, c'est comme si l'on entrain dans une église en pleine cérémonie funéraire en faisant un raffut pas possible.
vlcsnap-2012-05-03-18h07m54s131.pngLa partie du mariage a pour moi, jeté un froid sur l'épisode et mon sourire à disparu. D'une part parce que l'ex petit ami de June est un personnage ennuyeux et pas spécialement intéressant (il n'apporte rien), niveau musique c'est bas de gamme (pas drôle quoi), Chloe n'arrive même pas à être le personnage pimenté que l'on attend, et bim… on a une grosse morale à la fin qui tente de réconcilier le téléspectateur avec le fait qu'il ne faut pas suivre les conseils de cette série sinon on devient… Chloe, en pire. June se rend compte qu'elle ne peut pas être comme Chloe. La scène "jouée" qui fait écho à l'épilogue de l'épisode était également ridicule. Au final, Apartment 23 c'est un gros gâchi encore une fois cette semaine. Après dix minutes de bonheur, la seconde partie de l'épisode ruine toute l'installation d'un coup d'un seul. Au fond, Apartment 23 est une série bazar ET bazardée. Je ne suis pas sûr que les scénaristes eux même savent ce qu'ils veulent faire de leurs personnages. Et la morale est juste imbuvable (a quoi bon appeler sa série de façon aussi peu prude et en faire une série chaste)...

Note : 4.5/10. En bref, 10 minutes c'est bien, et le reste ruine tout d'un coup d'un seul.

Commenter cet article