Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Don't Trust The B---- in Apartment 23. Saison 2. Episode 2.

30 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-30-21h14m29s155.png

 

Don't Trust the B---- on Apartment 23 // Saison 2. Episode 2. Love and Monsters.


Cette année, Halloween semble réussir à toutes les comédies que je n'aime pas particulièrement. Après Suburgatory (qui a offert l'un des meilleurs épisodes de sa petite histoire), c'est au tour de Apartment 23 de me charmer. Il faut dire que Krysten Ritter, que j'adore, s'est donné à fond dans ce petit jeu de séduction avec le téléspectateur. Le fait que la série n'en fasse pas des tonnes et qu'elle reste plutôt simple m'a beaucoup plu. Et puis Chloe était tellement sur le devant de la scène que je ne pouvais que baver littéralement devant mon écran à l'idée d'entendre une nouvelle réplique cinglante de la bouche de Krysten Ritter. Comme vous l'avez compris, c'est donc Halloween et c'est la fête préférée de June. Surtout cette année alors qu'elle est célibataire. Elle se dit donc qu'elle pourrait en profiter. Sauf que pendant ce temps, Chloe prépare une farce Halloween-esque : briser le coeur d'un garçon. C'est son péché mignon. On peut la comprendre, c'est une garce (comme l'indique le titre de la série) et elle reste également à elle même.

Sauf que Chloe va se laisser prendre à son propre jeu quand Ben Lawson (j'ai oublié son nom dans l'épisode) va lui aussi tenter de lui faire une farce en jouant à son jeu jusqu'au bout afin qu'il se retourne contre elle. J'ai adoré l'alchimie qu'il y avait entre ces deux personnages, et ce dès la scène du cinéma (avec la réplique particulièrement hilarante de June : "She's donna grab his Peter"). June va juste avant faire une référence à Katherine Heigl (qui en prend toujours plein la tête pour ses choix de rôles au cinéma) - bien trouvée - et à la fin de l'épisode, Chloe va tomber sous le charme de celui qui devait être la victime de la farce. Cela ressemblait assez bien à ce que l'on peut attendre d'une comédie romantique bidon avec Kate Hudson (autre référence citée dans l'épisode). Mais j'ai beaucoup aimé. D'une part parce que Krysten Ritter était assez différente dans cet épisode et animée de façon bien plus charmante que précédemment. Et de l'autre côté, le jeu qui se joue chez son amoureux était lui aussi très fun et agréable à suivre. Finalement, c'est là que l'on voit qu'Apartment 23 ne déçoit pas.
vlcsnap-2012-10-30-21h18m17s130.pngPendant ce temps, June se retrouve à être la proie d'un pompier adepte du grossier dans tous les sens du terme. J'ai trouvé cette partie de l'épisode assez faiblarde, encore une fois la faute à Dreama Walker que je ne trouve toujours pas vraiment bonne dans son rôle de June. Il va falloir qu'elle prenne quelques cours de comédie entre temps histoire de l'exploiter à bon escient. De son côté, James organise sa soirée Halloween annuelle. C'est donc un bon moment pour lui de passer un bon moment et nous aussi. Même si je ne suis pas fan de James Van der Beek, force est de reconnaitre que dans Apartment 23 il n'est pas trop mauvais et qu'il s'en sort plutôt bien. Finalement, voilà donc l'un des rares épisodes que j'ai apprécié de cette petite comédie. Ce n'était pas gagné et pourtant c'est arrivé. Ils peuvent donc être très fier les scénaristes de la série de m'avoir fait passer un très bon moment à défaut de m'avoir rendu hilare (car il ne faut pas non plus pousse mémé dans les orties).

Note : 6.5/10. En bref, Halloween réussie à Apartment 23.

Commenter cet article

julien 01/11/2012 07:30


épisode tellement créatif, l'écriture de la série est très libre souvent cinglée (modern family devrait en prendre de la graine)!


il est vrai que june est un faire valoir dans cet épisode, dommage car j'aurais aimé la voir un plus en fille paumée, seule, en vraie looseuse!  mais bon ca vient du fait que j'adore voir
les loosers dans les séries, ça nous rassure sur nos propres vies et on peut s'identifier bcp plus facilement que face a des avocats genre the good wife à qui tout réussi!


james van der beek pousse l'autoderision a fond, quel courage quand même!!


La série est passé dans le top 3 des mes séries préférées!! 1er Revenge second New girl! ha les séries...