Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Don't Trust the B---- in Apartment 23. Saison 2. Episode 7.

19 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-12-19-10h46m04s75.png

 

Don't Trust the B---- in Apartment 23 // Saison 2. Episode 7. A Weekend in the Hamptons...


Je n'attendais rien du tout des épisodes restant de la première saison (un peu comme avec les deux épisodes précédents qui étaient très mauvais). Et du coup, entre mes attentes particulièrement basses et les quelques bonnes idées de cet épisode, je me suis retrouvé à rire. Car oui, "A Weekend in the Hamptons" était drôle. Le fait que l'on sorte du cadre habituel de la série était tellement rafraichissant (même si je regrette toujours que l'on ne nous ait pas offert d'épisode de Noël). Cela aurait à mon avis pu être tellement bien plus fun. Mais je vais tenter de garder à l'esprit le fait que j'ai passé un bon weekend dans les Hamptons moi aussi avec ces cinglés. Ce que j'aime bien dans Apartment 23 c'est que finalement il y a une certaine évolution dans les relations entre les personnages. La relation entre Chloe et June dans cet épisode n'est pas la même qu'au début de la série et vice versa. C'est bien mieux maintenant, plus spontané. Il y a quelques souvent quelque chose d'encore plus drôle dans ce qui est spontané.

Je pense par exemple à la scène où Chloe mache la liste de June. C'était un moment qui m'a réellement rire. Pour une fois j'étais donc un peu plus client que ce que je ne veux bien penser de Apartment 23. Une bonne chose en tout cas qui est assez bien développée également. "A weekend in the Hamptons" était un épisode assez orgiesque. Tous les personnages se retrouvent dans des situations bien plus proche du coma éthilique qu'à l'habituée. Alors que June attend une nouvelle au sujet d'un bon job, James n'est pas très souriant et Chloe veut alors tenter de l'emmener dans les Hamptons afin de lui faire passer un weekend de folie. James Van der Beek est bien plus drôle dans ce genre d'épisodes où il fait le fou (ses divers happenings étaient très bons) que quand il est dans une intrigue sérée de la braguette comme avec celle sur Dancing with the Stars que j'ai trouvé particulièrement pompeuse la saison dernière (et accesoirement dans les deux épisodes précédents). Ce n'est pas que je n'aime pas Dean Cain mais voilà... James est donc bien plus sympathique quand il s'éclate à faire tout et n'importe quoi.
vlcsnap-2012-12-19-10h56m19s83.pngEt puis sa réplique culte dans cet épisode restera sa réponse lorsqu'on lui demande comment cela se fait qu'il est aussi rayonnant au réveil :"I'm a star". Cette réplique m'a littéralement tué. Apartment 23 peut donc être cette comédie horripilante et ennuyeuse d'un côté, mais aussi une comédie agréable et surtout complètement folle d'un autre. Avec un épisode comme celui ci durant la première saison j'aurais surement eu une bien meilleure opinion de la série, comme si elle évoluait dans le bon sens du terme. Malheureusement je n'ai pas eu ce sursaut là et ait donc été voir le premier épisode de la seconde saison à reculons. Pourtant Apartment 23 a un potentiel énorme et Krysten Ritter nous le prouve suffissamment dans cet épisode encore une fois. Le personnage de June était pour une fois bien moins énervant que d'habitude ce qui m'a permis de passer un moment bien moins pénible cette fois ci. Je ne garde cependant pas un souvenir impérissable de cet épisode puisque pour moi la meilleure chose que Apartment 23 ait faite était au début de la saison.

Note : 6/10. En bref, un bon petit épisode sans prétention.

Commenter cet article

julien 21/12/2012 21:25


je me faisais une joie de me marrer devant la série la plus déjantée que je connaisse! J'aime la légèreté des personnages, rien n'est grave et sérieux dans cette série, ils sont tous si
superficiels comme j'aime!


Mais là c'est le drame, un pur ennui, aucune vannes drôles a part le "Je suis une star" un comique de situation assez répétitif pour le beau james!


pour le reste c'est d'un ennui mortel, les répliques sont compliqués à suivre et tombent toutes à plat!  Le délire n'a pas été partagé, dommage!


Mais il faut dire que james a un déhanché so sexy.... je comprends mieux le 6/10...