Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Don't Trust the B---- in Apartment 23. Saison 2. Episode 9.

9 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

don-t-trust-the-bitch-in-apartment-23-june.png

 

Don't Trust the B---- in Apartment 23 // Saison 2. Episode 9. The Scarlet Neighbor.....


Retour à la case saison 1. Si nous avons eu une double dose d'épisodes inédits cette semaine d'Apartment 23, seul le précédent était de la saison 2. En effet, "The Scarlet Neighbor..." est le cinquième épisode dans l'ordre de production de la série. Encore une fois, ABC et sa diffusion ont vu complètement juste. Surtout que dans cet épisode, June travaille encore au café du coin alors que dans "Paris", l'épisode précédent elle faisait enfin son entrée dans le monde de la finance. Cette diffusion chaotique m'empêche de réellement passer du bon temps avec les personnages et c'est dommage car mine de rien, Apartment 23 a de quoi faire rire. Mais "The Scarlet Neighbor..." comme la plupart des restes de la saison 1 n'était pas à la hauteur du précédent que j'avais réellement trouvé drôle. Le problème de cet épisode vient de Mark. Je le disais dans ma critique de l'épisode précédent que je n'aimais pas ce personnage. Il se retrouve alors dragué par Chloe cette fois, une idée basique qui n'avait pas encore été exploité. Il se trouve que j'aurais préféré que cela n'arrive jamais.

Ce n'était pas niais mais pas drôle. Et surtout, navrant. Le personnage de Mark manque tellement d'âme que finalement je ne sais pas trop quoi en penser. Mais ce n'est pas tout, alors que June veut se rendre à la réunion des copropriétaires, Chloe l'accompagne afin de lui dire qu'elle est sur une liste des délinquants sexuels. Encore une fois Chloe tente de jouer à la salope de l'immeuble et cela ne fonctionne que très peu. Je m'attendais réellement à être subjugué par l'histoire et puis finalement il n'en est rien. Le potentiel est assez mal exploité dans la seconde partie de l'épisode. Les dix premières minutes sont agrémentées de running gag assez efficaces malgré le manque de pertinence des répliques. Notamment quand il s'agit de June. Son côté moralisateur fait perdre toute saveur au personnage de Chloe qui tente de sortir un peu les doigts de sa colotaire du pot de miel dans lequel elle s'est engluée. Et j'ai trouvé dommage que James Van der Beek ne soit pas un peu plus utilisé dans l'épisode. Ses rares apparitions étaient vraiment drôles et seul point réellement position (alors que vous le savez probablement déjà, je n'aime pas cet acteur).
apartment-23-mark-sexy-young.pngMaintenant je me demande ce que Apartment 23 veut faire avec certains personnages secondaires. Si Mark m'exaspère, je trouve Eli légèrement ennuyeux. Le personnage peine à se renouveler. Cela provient surement du fait qu'il n'est qu'un accessoire dans cette histoire utilisé derrière une fenêtre. Il serait surement temps de faire évoluer un peu tout ça. Je pourrais dire la même chose de Robin. Si son intervention au début de l'épisode ne dure que quelques secondes, cela fût suffisant pour me rendre compte de son inutilité assez flagrante. Au final, "The Scarlet Neighbor" ne m'a pas vraiment plu. Parmis les épisodes de la première saison, rare sont ceux qui ont su être aussi bons que ceux de la seconde saison et le contraste se ressent encore plus quand l'on confronte les deux saisons l'une à la suite de l'autre. Il va maintenant falloir attendre de voir ce que Apartment 23 a encore dans le ventre car il reste suffisamment d'épisodes à la (vraie) saison 2 pour nous prouver une dernière fois que l'idée n'a pas été poussé suffisamment loin (et c'est surement la plus grosse erreur de cette série).

Note : 3/10. En bref, malgré James Van der Beek et une Chloe en forme, il manque encore une fois d'une dynamique et de liberté.

Commenter cet article