Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Don't Trust the B---- in Apartment 23. Saison 2. Episodes 10 et 11.

16 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

don-t-trust-the-bitch-in-apartment-23-june-chloe.png

 

Don't Trust the B---- in Apartment 23 // Saison 2. Episodes 10 et 11. Mean Girls... / Dating Games.


Comme quoi les acteurs d'Apartment 23 ont beaucoup d'humour, James Van der Beek tweetait dimanche dernier sur la diffusion de "Mean Girls...". Il s'agit du troisième épisode de la saison 1 dans l'ordre de production. Et je dois avouer que comme l'acteur, je ne comprends pas du tout comment ABC diffuse sa série. Par ailleurs, il s'est aussi amusé sur l'heure de diffusion à 22h31... ne comprenant pas non plus le pourquoi du comment. Malgré le fait que la série n'aura sans aucun doute possible pas de chance d'être renouvelée, l'ensemble était amusant. Mais ce n'est pas nécessairement le cas des deux épisodes en eux même. Commençons par "Mean Girls..." qui était un épisode plutôt correct. Disons que je crois de plus en plus apprécier le personnage de June. Alors que durant les débuts de la série elle m'était assez détestable, durant ces deux épisodes j'ai comme senti qu'Apartment 23 changeait. Pourquoi pas après tout, vous ne trouvez pas ? Cela permet donc de changer aussi la manière dont les choses évoluent.

Je pense que si ABC avait diffusé Apartment 23 dans l'ordre, j'aurais surement beaucoup plus apprécié l'amitié de nos deux colocataires. Car c'est ce que tente de faire cet épisode. June tente de faire un effort afin de devenir la BFF de Chloe sauf que cette dernière n'ai pas dans ce genre de relations. Du coup, June va sortir avec des amies que Chloe déteste afin de jouer encore une fois la morale. Sauf que cette dernière n'était pas pompeuse. Je dois avouer que je me suis même laissé avoir par le jeu des deux personnages et la révélation de la fin sur la personne qui rempli le frigo (aka Robin). Les quelques happening autour de Robin sont plutôt drôles dans cet épisode. Je trouve dommage qu'Apartment 23 exploite aussi mal ses personnages secondaires. Un peu comme Eli qui est toujours aussi ennuyeux en voisin cinglé. Pendant ce temps, James décide qu'il doit encore une fois redorer son image public et pour cela va aider une jeune fille à se faire accepter par un groupe de "mean girls". Sauf qu'au fond, James est complètement nul à ce genre de jeu. Jusqu'à ce que lors d'un quiproquo les choses évoluent pour elle dans la bonne direction.
don-t-trust-the-bitch-in-apartment-23-chloe-drunk.pngvlcsnap-2013-01-16-10h38m57s29.pngFinalement, "Mean Girls..." fait parti du bon cru de la première saison du coup, je suis content de voir que Apartment 23 avait d'autres choses à nous montrer l'an dernier mais suite à la diffusion chaotique d'ABC, nous n'avons pas pu les voir. J'aurais peut être un peu plus apprécié le reste de la série dans une situation différente. Car le côté un peu cinglé d'Apartment 23 est ce qui peut me plaire parfois. Puis passons à "Dating Games...", le second épisode d'Apartment 23 proposé cette semaine (oui, j'étais un peu en retard pour le coup). Encore un épisode plutôt réussi pour la série. Quelques scènes étaient excellentes comme le coup du jeu que présente James : du Dr Pepper à la "mind fork", tout cela m'a rend hilare. Sans compter sur la référence à The Help (La Couleur des Sentiments en VF). Ecrit par Erik Durbin (American Dad), ce scénariste s'est donc amusé à remixer les émissions de "dating" afin de nous amuser. Et j'ai trouvé ça plus que réussi. Ce genre de séries, quand elle joue la carte de la folie on sent que les scénaristes sont plus inspirés.

En effet, June et Mark sont obsédées par ce genre d'émissions et Chloe va la convaincre de tenter l'expérience de manière réelle. Il est amusant aussi de voir que Nahnatchka Khan, la créatrice de la série, n'a rien écrit depuis le second épisode de la série. Autant dire une sorte d'éternité. Ce qui n'est pas trop mal non plus étant donné que les meilleurs épisodes ne viennent pas d'elle. James était donc une fois de plus très bien exploité dans cet épisode. Le côté un peu fou de la série me plait tellement. Je serais surement déçu qu'ils n'aillent pas plus loin durant les prochains épisodes. Maintenant qu'Apartment 23 semble avoir trouvé son rythme, je ne sais pas trop comment les choses vont évolués. Surtout vis à vis de Mark et de June où je sens qu'une relation amoureuse est envisageable (afin de rendre Mark un peu plus intéressant et moins énervant). Les quelques parties "face caméra" où les personnages parlent finalement à un policier. La chute de l'histoire était donc d'autant plus fun. Sans compter bien évidemment sur Krysten Ritter dont je ne vous ai pas trop parlé mais qui reste fabuleuse.

Note : 7/10 et 7.5/10. En bref, deux bons épisodes d'Apartment 23... Belle surprise.

Commenter cet article

Caro 17/01/2013 10:51


Grrr, on dirait qu'ABC essaie de tuer sa propre série. D'abord, ils diffusent les épisodes dans le désordre (et perso, je ne sais jamais avant de regarder si c'est un épisode saison 1 ou saison 2
:s, c'est toujours une surprise :s). Et puis là, ils en diffusent parfois le dimanche, parfois le mardi... :s Leur but ultime c'est de dégoûter les téléspectateurs ?


Bref, je ne suis pas contente. Sinon, les épisodes étaient sympas, barrés comme toujours. Le premier était perturbant dans le sens où on sait qu'elles sont amies du coup, on ne comprend pas
vraiment le but avant de voir que c'est "encore" le fait d'une diffusion dans le désordre... Merci ABC. Et le second était complètement fou :) comme il fallait. Avec la vieille tante qui ne
comprend rien à l'histoire, le mec absolument génial qui se révèle totalement chiant, le jeu débile de JVDB, fan. 


En tous cas, s'ils l'arrêtent, ce ne sera pas la faute du script ou des acteurs mais la faute à la diffusion chaotique d'ABC... :(