Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Downton Abbey. Saison 1. Episode 2.

20 Décembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2010-12-20-13h08m32s30.png

 

Downton Abbey // Saison 1. Episode 2. Episode Two.


Whoua ! Encore un excellent épisode que l'on voit là. Downton Abbey est vraiment une révélation dans le monde série d'époque. Derrière un traitement sans faille, ce casting 10 étoiles et une intrigue qui prend des perspectives, je trouve que cette série est vraiment une petite perle qu'il ne faut pas trop bousculé dans son écrin, au risque de la perdre, ce qui serait bien dommage. Dans ce nouvel épisode, on prend la suite des évènements avec l'arrivée de Matthew Crowley et de sa mère Mrs Isobel Crowley qui ont décider de déménager pour Downton Abbey.
Tout d'abord Matthew, le fait qu'il n'aime pas être entouré de valets et servants est très intéressant surtout quand à la fin il commence à s'y plier. La série sort donc un personnage qui n'a pas tant à voir avec le monde dans lequel il vit, pas la même éducation "cuillère en argent dans la bouche" et je trouve ça plutôt drôle en fait. Tout comme sa mère qui va à l'hôpital pour tenter d'aider un patient. C'était à la fois touchant et froid. Je sais pas, cette scène avec la grosse aiguille, j'avoue que j'ai eu du mal. Bien sûr, le "choc" des cultures avec Violet par exemple est tout à fait remarquable. Maggie Smith m'a fait beaucoup rire et je la trouve géniale en "Mme Pinsec".
Downton Abbey est parfois très misogyne en fait. Car on a l'impression qu'il y a un certain mépris pour ce que son les femmes et leur condition. On impose un mariage presque arrangé, on a bien fait attention au fait que les personnages ne manque de rien en terme d'intrigue et ce n'était pas facile. Tout comme chez les servant(e)s d'ailleurs où leur petite vie est bien prenante. Je pense que Downton Abbey fait le parallèle de ces deux mondes pour éviter d'être trop méprisante et médisante avec la classe pauvre en fait, si je peux le dire comme ça, face aux riches. Ils ne sont pas laisser de côté et on découvre au fur et à mesure qu'ils ont de plus en plus de choses à raconter.

Note : 9.5/10. En bref, pas de 10 car j'aurais tant aimer en voir plus… L'épisode, plus court que le pilote, manquait de minutes encore ! Sinon, le reste est si soigné et parfait, qu'il n'y a rien à dire.

Commenter cet article