Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Downton Abbey. Saison 3. Episode 4.

9 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-10-09-00h41m09s230.png

 

Downton Abbey // Saison 3. Episode 4. Four.


La semaine dernière je commençais à me plaindre du fait que les épisodes de Downton Abbey ne duraient pas suffisamment longtemps. Et ITV pousse le bouchon un peu loin puisque j'ai l'impression que les épisodes durent effectivement moins longtemps. C'est assez radin de leur part, surtout quand on a un très bon casting à suivre dans leurs diverses aventures. Mais ce n'est pas grave car les scénaristes semblent savoir s'en accommoder en nous offrant un spectacle particulièrement jouissif la plupart des épisodes. Et moi, j'aime ça. Cette peinture tout en finesse fonctionne donc toujours aussi bien, voire peut être encore plus. Pour le moment cette saison 3 me donne entière satisfaction et se reconcentre sur Downton Abbey contrairement à la saison précédente qui couvrait l'histoire de la guerre (ce n'est pas un reproche mais une remarque). Cette année est très différente dans la manière de gérer les personnages. Dans un premier temps l'intrigue financière de la saison qui continue d'être particulièrement intéressant alors que Matthew, maintenant co-propriétaire de Downton Abbey, commence à feuilleter les registres de la bâtisse.

Matthew va se tourner vers Violet, un personnage inattendu. Mais encore une fois je crois que Downton Abbey s'est donnée pour but de donner un rôle encore plus important que d'habitude à la charmante et délicieuse Maggie Smith. Chaque semaine ce personnage nous offre ses dialogues chatoyants et inspirés. J'en redemande. C'est surement une demande du public du coup et William Fellowes, le créateur de la série s'est donné pour but de suivre les conseils du public ? Bref, le fait que Matthew découvre que Downton Abbey a été très mal géré pourrait créer des tensions très passionnantes entre lui et Robert Crawley. Je crois qu'il n'avait pas vu venir cela mais c'est d'autant plus passionnant. Le prochain épisode devrait nous offrir notre lot de face à face tonitruant digne des grandes tragédies Shakespeariennes. Et que demander de plus, je suis friand. Pendant ce temps, Tom était particulièrement touchant. Je tiens à féliciter Allen Leech pour sa prestation. Il y a des beaux moments entourant ce personnage dans l'épisode alors qu'il se retrouve impliqué dans une histoire d'incendies et la police est ses trousses.
vlcsnap-2012-10-09-00h11m30s104.pngEn quittant il avait alors laissé Sybil sans même se soucier de sa santé ce qui va évidemment mettre dans une rage folle le très cher Robert Crawley. Les retrouvailles entre Tom et Sybil furent également très touchantes. Ce que je trouve d'assez fascinant dans Downton Abbey c'est cette manie que la série a toujours de rendre ses scènes de retrouvailles grandiloquentes. Mais c'est efficace et j'ai toujours envie d'en voir plus. Mais cette soif de scènes joyeuses, c'est aussi parce que tout n'est pas blanc dans la série. Loin de là. Comme Bates par exemple. Je ne vais pas vous refaire mon discours sur la nécessite d'un spin off centré sur ce personnage mais encore une fois Downton Abbey lui offre quelques scènes, surement par respect pour sa présence depuis le début. J'attends donc de voir ce que la série va bien pouvoir concocter maintenant par la suite. Mais Downton Abbey est aussi une série engagée et qui parle des problèmes de son temps comme quand Lady Edith se sent engagée pour le droit de vote des femmes. J'ai trouvé ça particulièrement alléchant et j'aimerais bien une suite.

Surtout que Robert est outragé par cette idée qu'elle puisse vouloir voter. A l'époque les femmes étaient vraiment considérées comme ne pouvant pas participer activement à la vie politique. Du coup, c'est un bon moyen de faire évoluer les mentalités au travers d'un très bon personnage. Pendant ce temps, en bas, grâce à l'argent de Matthew, Downton Abbey peut maintenant recruter un petit nouveau. J'ai bien apprécié la formation que lui donne Mr Carson. Cela peut paraitre anodin mais la scène des cuillères était excellente. En plus, elle m'a permis d'en apprendre un peu plus sur les diverses typologies de cuillères (je ne connaissais que le reste, pas les cuillères). Downton Abbey a donc une volonté aussi culturelle en nous apprenant un peu plus de choses (merci aux employés) sur les personnages de haut. Dans un registre différent, la pauvre petite Daisy (que j'adore) m'a fait beaucoup de peine alors qu'elle était prête à dire à Alfred qu'elle l'apprécie beaucoup. Ce dernier est malheureusement plus intéressé par Ivy, la nouvelle commis en cuisine.
vlcsnap-2012-10-09-00h09m29s170.pngJ'adore tellement Daisy. Et ce, depuis le premier épisode. L'an dernier elle m'avait tellement déchiré le coeur avec la mort de son mari. Un moment particulièrement intense de la saison. J'espère qu'elle va enfin pouvoir connaitre une certaine once de bonheur dans les prochains épisodes car elle le mérite amplement. Je vais évidemment passer sur Tom, Ethel ou encore Charlie mais l'épisode était très passionnant et nous offre une nouvelle petite plongée dans le monde fabuleux de Downton Abbey. De nombreuses petites intrigues commencent à se développer alors que d'autres prennent petit à petit fin. Tout se passe tellement vite dans Downton Abbey (même si c'est bien moins rapide et survolé que durant la saison précédente). Grâce à un temps beaucoup plus réduit, cette saison change un peu la donne. De plus avec l'arrivée de nouveaux personnages et le départ d'autres on sent que la série évolue avec le temps qu'elle décrit. Certains se font vieux et d'autres veulent changer d'air. C'est comme ça, c'est la vie mais c'est très bien écrit.

Note : 9/10. En bref, de très beaux moments une fois de plus dans cette saison 3 qui enchaine le sans faute.

Commenter cet article