Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Downton Abbey. Saison 4. Episode 2.

30 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-09-29-23h52m07s83.png

 

Downton Abbey // Saison 4. Episode 2. Two.


Encore une fois le micmac de Downton Abbey fonctionne sur ma petite personne. Il y avait pourtant une once de recyclage dans cet épisode, un peu comme Julian Fellowes et son équipe avaient décidé de reprendre des intrigues ici et là dans les saisons précédentes afin de les maquiller, les réadapter et s'en inspirer pour de nouvelles intrigues. Mais pour commencer j'aimerais renouveler mon message d'amour à Violet. Maggie Smith me manquera tellement le jour où elle quittera Downton Abbey (car il faut déjà s'y faire à l'idée de toute façon). Ce personnage délivre toujours des répliques insensées mais d'un humour succulent. Comment ne pas tomber sous le charme du personnage quand elle envoie tout simplement bouler Robert sur fond de - "When you talk like that I'm tempted to ring for Nanny & have you put to bed with no supper" -. Quelle femme ! Je suis sûr qu'elle aurait très bien pu être la responsable des droits des femmes dans le monde entier. Elle sait remettre les hommes en place comme personne. L'humour de Downton Abbey fonctionne toujours aussi bien car la série sait à la fois se moquer de ses personnages sans problème tout en les laissant dans cet univers où l'on n'est jamais sûr ce qu'il va arriver.

Downton Abbey arriverait presque à nous émouvoir de tout également. La lettre de Matthew par exemple. Cette partie de l'épisode m'a un peu déplu dans le sens où je m'attendais à ce que l'on cherche à remettre Lady Mary en scelle sans pour autant lui rappeler Matthew tout de suite. Alors certes, c'est une bonne idée de le faire maintenant car l'on est débarrassé de cette partie de la série pour le moment et Lady Mary pourra aller de l'avant mais ce n'est pas très cohérent avec l'image de fin de l'épisode précédent où toute sourire elle finissait enfin de faire son deuil. Mais j'ai bien aimé que l'on implique directement Robert dans cette intrigue ce qui a permis également de donner un peu plus d'envergure à la fois à la lettre mais également à ce que la série veut réellement en faire. Surtout que je trouve assez étonnant que Matthew n'ait jamais fait de testament. Il vit avec les Crawley et je suppose que les testaments c'est le genre de choses que l'on fait constamment, comme au temps des Roi. Non ? Je ne sais pas trop. En tout cas, Matthew a fait ses demandes sur cette petite lettre et tout le monde devra être content.
vlcsnap-2013-09-30-00h14m21s113.pngJulian Fellowes a du abuser du thé glacé en écrivant cette lettre qui dans ses premiers paragraphes parvient à être plus drôle qu'émouvante. Le "I have suddenly realised that I have never made a will or anything like one" m'a réellement embarrassé. Par ailleurs, j'ai beaucoup aimé le reste. Notamment ce qu'il se passe avec Mr Bates. Dommage cependant que la série continue encore une fois de faire dans le Thomas vs. Bates dans le sens où cette intrigue a déjà été éculée les années précédentes et ce combat de coq doit cesser immédiatement. A moins que cela soit réellement bien fait et que l'on arrive enfin à bout du combat. Surtout que Bates a appris de la prison, et il est là pour nous le rappeler. Il y a également le quadrupède amoureux entre Ivy, Jimmy, William et Daisy. C'est compliqué mais plutôt cocasse à suivre dans le sens où tout le monde est amoureux d'une personne différente. Daisy aime William mais William aime Ivy, mais Ivy aime Jimmy et Jimmy… s'aime beaucoup trop et c'est déjà suffisant. En tout cas j'aime bien car cela permet aussi d'apporter un peu de fraîcheur dans les histoires d'amour de Downton Abbey.

L'autre joli moment de cet épisode est bien évidemment celui sur le quai de gare. Un moment comme seul Downton Abbey sait en produire et j'aime bien justement l'intensité de ce genre de choses. En soi, il y a encore tout un tas de choses à raconter sur cet épisode, notamment du point de vu de Molesley ou encore de Mr Grigg mais je pense que j'ai surtout signalé ce qui m'a réellement marqué. J'aimerais bien que la suite de la saison se concentre sur des choses encore plus étonnantes. Le fait que l'on aille plus loin que le domaine de Downton Abbey maintenant permet aussi d'entrevoir de nouvelles possibilités. Suivre les aventures de tel ou tel personnages ici et là, sans pour autant qu'il n'y ait de contrainte de lieu. Cela a été initié lors de la seconde saison. Je me souviens de la première saison qui se concentrait uniquement sur Downton Abbey et rien d'autre. On était donc coupés du monde et l'on subissait avec les personnages les faits qu'il pouvait se dérouler à l'extérieur (comme le drame du Titanic par exemple).
vlcsnap-2013-09-30-00h06m27s234.pngBien entendu que l'ouverture de Downton Abbey à d'autres lieux était une très bonne idée et je trouve que cette année, bien que cela soit très présent, c'est très réussi. Il y avait aussi cette petite sauterie organisée au milieu de l'épisode. En plus d'être somptueuse cette petite fête regorgeait de bonnes petites scènes rapides et efficaces.

Note : 7.5/10. En bref, un joli épisode même si certaines intrigues redondantes devraient trouver leur fin.

Commenter cet article

zazou711 30/09/2013 18:00


Le roux s'appelle Alfred pas William. William, c'est le mari de Daisy qui est mort.