Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Downton Abbey. Saison 4. Episode 7.

4 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-11-04-00h43m50s84.png

 

Downton Abbey // Saison 4. Episode 7. Seven.


Et voilà comment Downton Abbey nous prépare au pire. En tout cas, on ne peut pas dire que ce n’était pas prévu. Il fallait s’y attendre de toute façon mais bon, je n’ai pas envie de dire au revoir à Violet. Le fait qu’elle commence à aller mal ne me laisse pas présager du bon pour la suite. Retrouver Violet mal en point m’a presque mis mal en point moi aussi. Je n’ai pas pleuré devant l’épisode mais j’aime tellement ce personnage. Violet a apporté de l’humour dans Downton Abbey, et petit à petit elle a su se faire une place de choix parmi les personnages. Je sais pertinemment que l’exploitation plus importante du personnage cette année était le signe avant coureur de quelque chose de ce genre là mais j’ai peur. Je dois avouer que je ne sais pas vraiment quoi attendre de la suite. Cela permet par ailleurs de mettre Isobel sur le devant de la scène. Une manière intelligent de le faire d’ailleurs car Isobel aurait très bien pu être un personnage sans intérêt et inutile. Mais non, il n’en est rien. Ce que j’aime bien cependant dans cette intrigue c’est le fait que l’on nous montre à quel point Violet n’est pas la personne la plus appréciée, celle qui va attirer tout le monde à son chevet contrairement à d’autres personnages morts précédents dans la série.

Mais ce que j’aime bien malgré tout dans cet épisode c’est qu’il prépare le dernier épisode de la saison avec une certaine efficacité. A commencer par la scène finale de l’épisode qui était absolument fascinante. On sent derrière le regard de Mr Bates qu’il a deviné qui est le responsable du viol de sa femme. Je me demande comment il va réagir. Je ne pense pas qu’il puisse tuer. En tout cas, je n’en ai pas envie. J’aimerais bien que Downton Abbey choisisse de faire les choses autrement, peut-être de façon plus personnelle en gérant avec émotion les larmes d’Anna. Mais finalement, on se rend compte également à quel point Downstairs est un lieu où tous les secrets commencent à se dévoiler. Le viol d’Anna était une intrigue particulièrement difficile de Downton Abbey mais Julian Fellowes fait les choses étapes par étapes et je dois avouer que j’aime bien la manière dont il orchestre tout ça. Plus les épisodes passent et plus l’on sent Bates bouillonner d’impatience à l’idée de retrouver la personne qui a bien pu lui faire ça. Mais Anna va aussi pouvoir compter sur Mary. Là aussi les choses étaient faites de façon plutôt intelligentes et plaisantes.
vlcsnap-2013-11-04-00h31m02s84.pngCependant, je ne m’attendais pas du tout à tout cela (« I'm glad in a way that there's honesty between us again, but I can't talk about it »), dans le sens où Mary va tenter de comprendre ce qu’il s’est passé alors qu’Anna va rester muette comme une carpe malgré l’insistance de Mary (« You've helped me, God knows »). Je trouve que le duo fonctionne à merveille, notamment d’un point de vue émotionnel car la pauvre Anna a gardé tout cela pour elle. Cet épisode prépare également le départ de Lord Grantham pour les Etats-Unis afin d’aider le frère de Cora, Harold (incarné par Paul Giamatti - ENFIN ! -). J’ai bien aimé les au revoir. C’était à la fois drôle et mignon comme tout. Robert est quelqu’un qui sait garder un oeil sur Downton Abbey et maintenant il va falloir qu’il laisse tout cela à sa famille. Ce qui ne devrait pas être une partie de plaisir dans le prochain épisode, j’en suis certain. Le fait que Thomas soit du voyage me plait également, surtout que ce dernier est plus qu’exécrable et va permettre de nous révéler quelques petites choses j’en suis persuadé. Finalement, ce nouvel épisode de Downton Abbey était réussi même si j’ai de la peine pour Lady Edith et son Gregson toujours porté disparu.

Note : 8/10. En bref, on prépare calmement la fin de la saison.

Commenter cet article