Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Drop Dead Diva. Saison 4. Episode 1.

5 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2012-06-05-22h36m03s80.png

 

Drop Dead Diva // Saison 4. Episode 1. Welcome Back.


La saison dernière s'achevait sur un cliffangher assez alléchant et le moins que l'on puisse dire c'est que "Welcome Back" change complètement la donne. Pas dans le mauvais sens du termes, mis à part si l'on fait gage des horribles facilités du scénario afin de faire revenir Jane à Los Angeles, ou encore que Stacey et Jane retrouvent leur amitié, le retour soudain de Fred, … Il y a tellement de choses qui arrivent comme une belle tarte à la crème d'un coup sur la figure. Mais bon, si l'on met tout ça de côté l'épisode n'était pas mauvais en lui même. Je dirais même qu'il était plutôt bon. A la fin de la saison dernière, Stacey disait que Jane était Deb. Ce n'est pas totalement pris au propre par le personnage mais uniquement au figuré avant qu'il ne commence à réellement enquêter. En effet, il va découvrir que les deux (Jane et Deb) femmes sont mortes en même temps et une seule des deux est revenue à la vie. Le fait que Grayson sache que Jane est Deb va maintenant changer la donne. Je ne sais pas trop ce qu'il faut attendre de la suite, puisque d'une part Jane semble avoir faire un trait sur Grayson mais aussi parce que Jane est avec Owen maintenant.

Et justement, au début de l'épisode on retrouve les deux personnages en Italie et Terri vient les chercher afin qu'ils reviennent à Los Angeles pour défendre un client. C'est une excuse assez bidon. L'Italie cela fait un peu plus rêver que Los Angeles quand on vient de là bas non ? Mais ce n'est pas grave, la mise en place est ultra rapide et on se retrouve donc rapidement avec la nouvelle affaire. Assez classique dans son genre elle ne démérite pas. La dynamique entre Jane et Kim (qui dirige la firme en l'absence de Parker qui est à la recherche de son fils) est bonne et les deux personnages nous offre de la scène judiciaire propre à ce que la série sait faire habituellement. J'aime bien la manière d'aborder les indices, même si côté réalité ce n'est pas ça. Je ne regarde pas Drop Dead Diva pour son côté réaliste du monde de la justice américaine de toute façon, mais plutôt pour les personnages pour eux sont de bonne facture.
vlcsnap-2012-06-05-22h34m12s249.pngvlcsnap-2012-06-05-22h39m18s237.pngKim se retrouve donc seule à la tête de la firme ce qui permet aussi de changer l'ambiance de travail. Même si Parker revient à la fin de l'épisode de son petit périple, j'ai bien aimé le fait que Kim tente de remettre Grayson sur le droit chemin. C'était assez bon. Mais le souci de Drop Dead Diva c'est qu'elle n'est pas toujours au sommet de sa forme. En effet, il y a des moments où je me dis qu'elle pourrait être un peu plus sympathique. Grayson est un grand oublié de l'épisode je trouve (même cela a toujours été plus ou moins le cas depuis le début de la série). Stacey et Jane retrouvent leur amitié perdue à cause du baiser. C'était d'une logique implacable, même si j'aurais largement préféré que l'on ne s'arrête pas là. Un épisode de plus (afin de ne pas nous étouffer de révélation et de retournement de situation dans le premier épisode de la saison), cela n'aurait pas été du luxe.

Stacey va également faire la rencontre d'une guru des relations amoureuses du nom de Nikki Lapree incarnée par Kim Kardashian. Outre son visage de loutre maquillée comme une voiture tunning, cette idée aurait quand même pu être moins cul-cul que ça. J'ai été déçu, même si Kim Kardashian n'est pas le meilleur ajout casting de l'histoire de la série, elle avait le truc pour rendre fun son personnage mais malgré quelques bonnes répliques elle sonne creux. Fred revient lui aussi, mais c'est uniquement pour faire ses adieux. En effet, il s'est trouvé une nouvelle petite amie, il va enfin avouer à Stacey qu'il était l'ange gardien de Jane et que même si pour Stacey c'est l'amour de sa vie, ce n'est pas le cas pour lui. Les adieux étaient déchirants et très mignons. Comme la série sait le faire. Enfin, à la fin de l'épisode nous assistons à l'arrivé de Luke Daniels, nouvelle associé. Incarné par Carter MacIntyre (Undercovers) ce personnage n'est autre que le nouvel ange gardien de Jane. Intéressant non ? Affaire à suivre.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode parfois un peu trop calculé pour surprendre mais truffé de bonnes petites choses ici et là permettant de passer un très bon moment en compagnie de nos personnages préférés.

Commenter cet article