Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Drop Dead Diva. Saison 6. Episode 6. Desperate Housewife.

30 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-04-29-01h02m37s165.jpg

 

Drop Dead Diva // Saison 6. Episode 6. Desperate Housewife.


Je crois qu’il est vraiment temps que la série s’arrête. J’ai beau trouvé des qualités à cet épisode, il y a quelque chose qui m’a énormément refroidi : Stacy. Cette dernière va passer son temps à roter dans l’épisode. Une serveuse dans un café va même aller jusqu’à lui dire que cela veut dire que son enfant est un petit diable. C’était légèrement ridicule et assez dégoutant par la même occasion. Je ne comprends pas trop pourquoi la série a voulu nous envoyer vers une histoire me coupant tout appétit. Surtout que le rot chez les femmes c’est tout de même beaucoup plus dégoutant que chez un homme. On va dire que c’est surtout car l’on ne voit pas ça souvent. Du coup, Stacy a beau mettre toute sa bonne volonté là dedans mais rien ne fonctionne. Stacy va découvrir que son enfant n’est pas un diablotin mais que ce sont des jumeaux. Quelle très bonne nouvelle ! Sauf que personnellement j’en ai un peu rien à faire. Le problème c’est que Stacy est pour moi la femme avec qui Jane peut tout dire. Malgré toute la bonne volonté du monde, la série ne parvient plus à créer une vraie relation de filles entre ces deux personnages. Il faut dire que la relation entre Stacy et Owen les a plus ou moins éloignés.

Pendant ce temps, Owen et Stacy vont trouver un moyen de nous dire qu’ils se manquent à l’un l’autre. Le jeu du je t’aime moi non plus commence à légèrement devenir long. C’est dommage car Drop Dead Diva a largement de quoi faire en s’éloignant des répétitions. C’est en plus de ça la dernière saison de la série, ils n’ont donc plus vraiment d’importance à donner à ce qui rend la série particulièrement longue. J’ai trouvé mignon le moment où Jane tente de rassurer Owen. C’était une bonne idée. Pendant ce temps, Jane et Grayson continue de jouer eux aussi au jeu du je t’aime moi non plus. Cela commence à devenir légèrement ridicule jusqu’à ce qu’à la fin de l’épisode la série parvienne enfin à trouver une sorte de compromis. En espérant que dans l’épisode suivant la série ne cherche pas à les faire s’engueuler à nouveau car je crois que je ne suis pas suffisamment fort pour accepter ça encore un coup de la part de la série. Pour le cas de la semaine qu’ils vont traiter ensemble, ce n’était pas du tout ce que j’attendais de la part de Drop Dead Diva. Je préfère largement le cas de Kim. Mais l’idée que l’on nous offre un cas gouvernemental me ramène à The Good Wife et ce n’est pas une très bonne nouvelle pour Drop Dead Diva.

Jane - « Hold on, excuse me. Who exactly are we representing? Oh my god is this about the Justin Bieber deportation? »

Bien au contraire, c’est même une très mauvaise nouvelle pour la série. Du coup, l’affaire de Kim où des enfants orphelins sont mis à la rue par leur famille d’accueil. Le tout était intéressant aussi bien pour connaître la loi américaine en ce qui concerne les familles d’accueil (il serait presque intéressant de faire un parallèle avec The Fosters car même si la série n’est pas sur la même chaîne elle reste dans le même groupe : ABC Studios). Mais pour en revenir à Drop Dead Diva, Kim est aussi l’un des intérêts de la saison. Son retour apporte un petit vent de fraicheur, même quand il s’agit de la coincer dans ses romances elle est pimpante comme tout. C’est bien la preuve qu’elle manquait à la série. Si même une belle référence à Justin Bieber ne fonctionne plus ou encore qu’une apparition de l’excellente Roma Maffia dans le rôle d’une juge ne sert strictement à rien (la pauvre, elle fait vraiment de la figuration pour le coup) alors c’est la preuve que Drop Dead Diva est vraiment en panne sèche par moment.

Note : 4/10. En bref, dommage que certaines bonnes idées soient ensevelies sous ce que Drop Dead Diva fait de plus mauvais.

Commenter cet article