Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 1. Episode 11.

4 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2013-01-04-13h57m51s2.png

 

Elementary // Saison 1. Episode 11. Dirty Laundry.


Le filon des espions russes était une excellente idée que Elementary développe avec malice et intelligence. Ce que j'aime chez Sherlock c'est la perspicacité du personnage. Il sait ce qu'il dit et surtout pourquoi il le dit. Mais tout ne saute pas nécessairement aux yeux au premier abord, notamment quand il s'agit de décrypter les indices et les interrogatoires. Rien ne nous est vraiment révélé avant la fin de l'épisode. Alors certes, le fait qu'il y ait des guests connues nous permet d'entrevoir la possibilité qu'un personnage est le suspect final, mais au fond on s'en fiche car Elementary parvient à nous monter une intrigue en épingle et ce n'est pas de la tarte. Tout se ramifie assez simplement et pourtant, le téléspectateur se retrouve complètement broyé et ne comprends plus vraiment où il en est. Ce qui n'est pas un drame, je dois l'avouer. Mais c'est aussi curieusement bien fichu. Reste à savoir comment tout cela va prendre forme par la suite car je ne suis pas sûr que ce soit une dynamique qui fonctionnera éternellement. Un jour on trouvera la faille et bim, Elementary deviendra ennuyeuse.

L'enquête de Sherlock et de Watson était bien plus palpitante que ce que l'on a l'habitude de voir dans la série. Pourtant encore une fois il y avait la même dynamique. La présence d'acteurs comme Mark Moses (Desperate Housewives) ou Jake Weber (Medium) était une très bonne chose. Les deux acteurs trouvent le moyen de nous amuser assez facilement. Le premier pour son rôle de père de famille au grand coeur mais complètement dérouté et mystérieux. Le second pour son côté terriblement malsain dans le regard et surtout suspect désigné (il s'avère que c'est bien lui à la fin de l'épisode mais bon, tout est une question d'interprétation du scénario qui ne la joue pas facile avec le téléspectateur). L'intégration de cette partie sur les espions était vraiment la bienvenue. L'explication finale de Sherlock était surtout jouissive, comme c'est généralement le cas dans tous les épisodes de Elementary mais ici encore un peu plus. D'ailleurs, il s'agit pour moi du meilleur épisode que la première saison de Elementary nous ait offert pour le moment. Une vraie petite boule de fraicheur à lui seul.
vlcsnap-2013-01-04-13h58m56s149.pngEnfin, l'épisode prépare également de nouvelles opportunités pour les personnages. Dans un premier temps dans la relation entre Sherlock et Watson, mais d'un autre côté quelque chose de plus personnel et donc assez bien cadré et fascinant. Contrairement à beaucoup de séries policières, Elementary ne semble pas se mettre de barrières. Il faut dire que son personnage principal est une vraie toupis et que l'on ne sait pas vraiment où il va aller, ni comment, ni pourquoi. Reste à savoir maintenant ce que la suite de la saison peut nous offrir même si j'ai peu de doute sur le fait qu'elle saura s'y prendre à merveille. Par ailleurs, la réintroduction du grand méchant Moriarty dans l'équation de Elementary pourrait bien nous permettre de parler à nouveau d'Irene Adler et c'est aussi pourquoi j'ai hâte que la saison prenne de l'avance. Je suis certain que Moriarty saura être à la hauteur dans cette version des aventures de Sherlock Holmes. Je ne vois pas en quoi cela pourrait être raté en tout cas.

Note : 8/10. En bref, un très bon épisode de Elementary. Solide en toutes parts.

Commenter cet article