Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 1. Episode 20. Dead Man's Switch.

27 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2013-04-26-23h29m16s156.png

 

Elementary // Saison 1. Episode 20. Dead Man's Switch.


Il est toujours plus intéressant de voir Elementary se concentrer sur ses personnages plutôt que sur des enquêtes pas toujours très bien menée. Le problème du genre policier c'est qu'il est devenu tellement branché il y a quelques années que maintenant, le genre est épuisé. Il est difficile de trouver de nouvelles histoires ingénieuses. Il faut aller piocher du côté des séries anglais ou accessoirement de Hannibal pour avoir des choses un peu plus originales. Elementary reste donc dans le grand classique. Ce n'est pas un reproche que je fais dans le sens où elle sait plutôt bien gérer son domaine. Notamment vis à vis de son héros, Sherlock, qui est appelé sur une enquête de détective qui va finir en enquête policière. La base de départ de cet épisode était donc assez plaisante. Disons que la dynamique entre Sherlock et Watson est toujours aussi appréciable. Je ne pouvais pas demander mieux. Les dialogues sont souvent funs à défaut d'être ce que l'on peut voir de plus intelligent. Et encore, il est vrai qu'Elementary est une série qui gère assez bien les choses encore une fois.

Ce que je remarque de plus en plus c'est que mine de rien, la relation entre Watson et Sherlock a beaucoup évoluée. On le ressent lors d'une scène plus intimiste qu'ils vont partager dans l'épisode. Celle où Sherlock admet ses tords vis à vis de son addiction. C'est dans mon souvenir la première fois qu'il en parle de cette façon. Cependant, Sherlock ne peut pas être totalement sur la voie de la rédemption, ce n'est pas possible. Ce qu'il dit est cependant juste. Alors qu'il approche des un ans de sa sobriété, Sherlock fait état du fait que ce n'est pas quelque chose que l'on devrait fêter car cela n'a pas de sens. Si l'on voulait fêter la sobriété alors il faudrait forcément se repentir sur une autre addiction potentielle. Et du coup son "One is either in it or out of it" était très juste et permet peut être de faire avancer les choses. Je suis septique encore une fois car même si Elementary nous a prouvé qu'elle pouvait faire de très bonnes choses, elle nous également prouvé qu'elle pouvait en faire des mauvaises.
vlcsnap-2013-04-26-23h53m45s252.pngDu côté, cet épisode était assez efficace quand il tourne autour des personnages de la série. Malgré tout, j'ai apprécié le twist. Je ne m'attendais pas nécessairement à ces retournements de situations. Cela permet d'apporter une bonne dose de suspense à la série et ce n'est clairement pas négligeable. Au final, "Dead Man's Switch" se penche surtout avec intérêt sur les héros de la série. Sherlock se rend compte qu'il est sobre depuis presque un an mais je me demande s'il n'y a pas anguille sous roche et s'il n'est finalement pas encore drogué maintenant. Le partage qu'il y a entre Sherlock et Watson me plait toujours autant. C'est fait avec beaucoup de finesse et les acteurs sont de plus en plus à l'aise avec leurs rôles respectives. Il est vrai que cela ne devait pas être aussi facile que ça de reprend la main après tout un tas d'acteurs qui se sont succédés pour interpréter les personnages mythiques de l'oeuvre de Conan Doyle mais peu importe, le plaisir reste entier.

Note : 6.5/10. En bref, les personnages apportent une touche d'humour et d'émotions. J'aime.

Commenter cet article