Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 1. Episode 21. A Landmark Story.

5 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2013-05-05-17h35m32s246.png

 

Elementary // Saison 1. Episode 21. A Landmark Story.


Ce que j'aime bien dans les cop-shows généralement, ce sont ces petites histoires policières que l'on suit généralement sur toute une saison. Elementary est une série qui avait de quoi nous offrir quelque chose sur toute la saison de ce genre là. Elle a choisit Moriarty, le grand ennemi de Sherlock Holmes. Un choix judicieux qui permet d'attendre légèrement plus de la part de cette série qu'une autre. Surtout quand l'on connait déjà l'histoire de Sherlock Holmes et de son nemesis. Steven Moffat nous avait déjà offert quelque chose autour de ce personnage mythique dans sa version du héros anglais. Sauf que Elementary ne nous avait plus vraiment parlé de Moriarty depuis le milieu de la saison (avant l'épisode du Superbowl). J'ai trouvé ça décevant dans le sens où j'ai toujours attendu beaucoup de cette série et elle ne me l'a pas toujours bien rendu. Malgré tout, je dois avouer qu'il y avait quelques bons épisodes pour patienter. Elementary est une série soignée, qui a en plus de ça l'élégance de s'attarder sur ses personnages. Beaucoup plus que sur ses intrigues.

On a donc appris à connaitre un peu plus Watson depuis le début de la saison, et puis nous avons également eu droit à une évolution du personnage il y a quelques épisodes de ça. Intelligemment fait encore une fois. De plus, j'aime bien les acteurs de cette série. Ils sont bien plus convaincants que la version de Guy Ritchie au cinéma par exemple. Je ne suis pas là à dire que Robert Downey Jr est un mauvais acteur, juste qu'il correspond peut être un peu moins au héros de Conan Doyle. Ce n'est bien entendu que mon propre avis. Cet épisode marquait le grand retour de Moran, le personnage incarné par l'excellent Vinnie Jones. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il soit de retour dans la série (bien qu'il ne soit pas mort dans son épisode d'introduction). Maintenant qu'il est mort, nous pouvons cependant être sûr qu'il n'est pas Moriarty. Mais ce n'est pas vraiment ce qui m'intéressait le plus, ce que je voulais savoir c'est comment Moran allait nous introduire le dernier chapitre de la saison : Moriarty.
vlcsnap-2013-05-05-17h53m35s73.pngCar oui, c'est le méchant que l'on attend de voir depuis un bon bout de temps maintenant même s'il reste tapis dans l'ombre. Il ne faudra certainement pas le tuer dans le dernier épisode de la saison, car ce serait un gâchis pas possible (on n'aurait même pas profiter de plusieurs faces à faces juteux avec Sherlock). Mais finalement, cet épisode parvient à rendre le tout suffisamment rythmé pour que l'on n'est pas l'impression de perdre totalement notre temps. La narration est différente de ce que l'on a l'habitude de voir dans la série. Il n'y a pas de meurtre de la semaine, et il n'y a pas de développement de personnages. C'est donc un épisode un tantinet moins balisé que Elementary nous sert cette semaine. De quoi rendre le tout d'autant plus intéressant finalement. Même si l'épisode a quelques trous d'airs (notamment quand il commence à être trop explicatif et moins pro-actif), le tout rutile suffisamment bien pour ne pas endormir le téléspectateur. J'ai beaucoup aimé la manière dont les choses se déroulent au fil de l'épisode jusqu'à ce que Sherlock décode le message de la fin de l'épisode, ou encore que l'on nous balance un cliffangher efficace et attendu.

Note : 6.5/10. En bref, un bon épisode de Elementary qui brouille les pistes en même temps que de nous offrir un épisode original de cette généreuse cette série policière.

Commenter cet article