Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 1. Episode 22. Risk Management.

12 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2013-05-12-00h51m55s84.png

 

Elementary // Saison 1. Episode 22. Risk Management.


A l'approche du dernier épisode de la saison (qui se veut double, rien que ça), Elementary nous offre ici l'un de ses meilleurs épisodes. Ce que j'ai toujours apprécié dans cette relecture des aventures de Sherlock Holmes c'est la manière dont notre héros est mis au bord du précipice. On sent qu'il ne sait pas vraiment comment gérer la situation et qu'il est prêt de tomber au fond du trou. Mais grâce à l'aide de Watson il est parvenu à se sortir de la drogue et il voit maintenant les choses de façon différente. Jusqu'à ce que Moriarty face son apparition à nouveau dans la vie de Sherlock. Tout était fait pour que l'on croit que finalement, ce n'était pas grand chose pour lui alors que c'est toute l'histoire de sa vie. Moriarty est le plus grand vilain qu'est pu connaitre Sherlock et cette fin de saison parvient à nous l'introduire de façon jubilatoire, sans prendre de pincettes. Car oui, Sherlock est mis une fois de plus à rude épreuve. Je ne m'attendais pas du tout à ce que Jonny Lee Miller se trouve être aussi bon dans le rôle de Sherlock lorsque Elementary avait débuté.

Et pourtant, il est bien meilleur que son homologue anglais. Lapidez moi si vous le voulez, je n'en ai rien à faire. J'ai été l'un des premiers à fustiger cette adaptation et pourtant, Elementary est l'une des adaptations les plus intéressantes des aventures de Holmes. Sa relation avec Watson est donc encore une fois mis en exergue par quelques très bons dialogues et surtout par une synergie que peu de séries peuvent se targuer d'avoir. En tout cas, Moriarty, depuis son retour dans l'épisode précédent (de manière officielle et de vive voix), fait partie intégrante de ce dernier épisode. Palpitant du début (le coup de fil) à la fin (la découverte d'Irene Adler, encore vivante), le tout brille encore et encore. On n'a pas l'impression de s'ennuyer alors qu'il y a pourtant un cas de la semaine en travers de tout cela. Mais ce cas de la semaine était lui aussi lié à l'histoire de Holmes encore une fois. Tout cela permet bien entendu de préparer le terrain pour le double épisode final. Cela promet déjà d'être un véritable feu d'artifice.
vlcsnap-2013-05-12-00h41m13s57.pngLe moment où Sherlock perd pied à la fin de l'épisode m'a ému. On voit que le personnage retrouve l'amour de sa vie et qu'il est encore hanté par ses démons. Il vient de voir ici une potentielle lueur d'espoir. Alors qu'Irene Adler était sensée être morte (c'est ce que Elementary a tenté de nous faire croire tout au long de la saison), nous la découvrons maintenant bien en vie. Cependant, il y a forcément anguille sous roche car je vois mal Irene rester dans les parages encore longtemps (au fond, elle est un obstacle à la relation de Holmes et Watson). Moriarty passera forcément par là et nous offrira alors un moyen de nous divertir de façon différente. Elementary délivre ici sa plus belle toile, une toile de maitre. C'est maitrisé de façon assez spectaculaire et je ne m'y attendais pas du tout. Mais les meilleures surprises sont justement celles que l'on n'attend pas. "Risk Management" aurait cependant pu être encore meilleur et surtout faire partie des meilleurs épisodes de la saison (toutes séries confondues) avec quelque chose de plus surprenant (le cas de la semaine plombe un tantinet l'ambiance avec l'interventions de personnages comme celui d'Aidan Quinn).

Note : 9/10. En bref, un brillant épisode de Elementary. Que demander de mieux pour préparer le dernier chapitre de la saison.

Commenter cet article