Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 1. Episode 9. You Do It Yourself.

11 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2012-12-11-21h23m26s33.png

 

Elementary // Saison 1. Episode 9. You Do It Yourself.


Elementary continue son petit bout de chemin. Mine de rien, petit à petit je trouve que l'univers est bien posé et que les personnages parviennent à bien évoluer. J'ai adoré Watson dans cet épisode. Sa petite conversation sur le thé qu'elle avait fait à Sherlock en se basant sur la recette de sa mère était assez bonne. J'ai trouvé que le moment apportait cette légèreté que la série nous offre depuis le début. C'est l'une des raisons pour lesquelles je suis là chaque semaine. Cette série n'a rien de surprenant dans sa manière de voir les choses mais elle a un ton tellement différent de ce que l'on peut voir ailleurs. A milles lieux d'une The Mentalist d'ailleurs. Sherlock a une classe à l'anglaise différente. Dans ce nouvel épisode Sherlock n'est pas au sommet de sa forme et cela va de pair avec la saison actuelle. En effet, avec les maladies qui rodent, les nez qui coulent, … il était logique que l'on tente de voir à quoi cela ressemble un Sherlock Holmes malade. Cela permet aussi de voir comment il peut exploiter ses capacités d'une manière différente.

"Yo Do it Yourself" s'amuse donc assez bien avec son sujet le tout pour une enquête pourtant des plus classiques. Encore une fois, Holmes nous offre quelques très bons moments. Notamment avec le détective Bell. C'est pour ce genre de petits moments que la série vaut le détour. Bien au delà de la manière dont les enquêtes sont résolues car au fond ce n'est pas vraiment ce qui me fait rester. C'est bien plus une question de ton. Globalement, la relation entre Holmes et Watson évolue bien dans cet épisode alors que cette dernière se doit de rester à ses côtés afin de prendre soit de lui. Si les scénaristes jouent bien sur l'alchimie des deux personnages, les deux acteurs sont eux aussi excellents et plus particulièrement Lucy Liu qui pour moi se révèle encore une fois. Alors que l'actrice était assez navrante dans des soap (comme par exemple dans Cashmere Mafia - et je ne parle que de télé étant donné qu'au cinéma elle ne démérite pas -), elle est tellement surprenante et intéressante dans des séries policières. Comme quoi, finalement il peut y voir du bon ailleurs pour tout le monde.
vlcsnap-2012-12-11-20h24m50s200.pngEt puis elle est également plutôt bonne dans un jeu nuancé comme dans la dernière scène de l'épisode qui était presque troublante finalement. En tout cas, je suis ravi et j'ai déjà hâte de voir la suite de la saison. Cette série est comme une boite à surprises, on ne sais jamais sur quoi l'on va réellement tomber mais pour le moment je ne suis pas déçu depuis le 1.02. Et après avoir trouvé l'épisode assez médiocre, je pense que c'est une très bonne idée que d'avoir fait évolué le tout vers quelque chose de plus accessible, de plus chaleureux. Le premier épisode apparaissait assez froid et l'alchimie entre les membres du casting n'était pas suffisamment présente. Du côté de l'enquête de la semaine elle était assez classique et claire. Je ne trouve pas grand chose à redire sur cette partie de l'épisode si ce n'est qu'elle n'était pas ce que je retiens. Le but premier de Elementary n'est pas l'affaire de la semaine mais bel et bien la relation de ses deux personnages principaux. Le reste n'étant là qu'en accessoire pour développer un peu plus le tout.

Note : 6/10. En bref, toujours sympathique et surtout léger, Elementary surprend avec la relation de Watson et Sherlock.

Commenter cet article