Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 2. Episode 11. Internal Audit.

14 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2013-12-14-14h20m19s199.jpg

 

Elementary // Saison 2. Episode 11. Internal Audit.


Bien évidemment qu’il n’était pas facile pour Elementary de délivrer un épisode ici aussi bon que le précédent mais malgré tout, les scénaristes sont astucieux dans leur manière de développer les personnages. Du coup, cela donne quelque chose d’assez classique d’un côté mais encore une fois les personnages sont là pour rendre le tout légèrement plus palpitant et passionnant. Mais faire un épisode final de mi-saison ce n’est pas facile. Elementary fait de toute façon plutôt bien les choses. On ne peut pas reprocher à la série de ne pas avoir d’égare pour ses personnages. Ceux-ci délivrent bien évidemment tout ce dont je pouvais rêver. Aussi bien du point de vue des personnages de Sherlock et Joan que des autres personnages de la série. Tout le monde parvient à créer une sorte d’osmose au travers de l’enquête. L’épisode précédent engageait la série dans une nouvelle direction. La dynamique entre les personnages était modifiée. En effet, la relation entre Sherlock/Joan et les autres membres de l’équipe ne pouvait plus être la même à cause de ce que vit maintenant Bell.

Mais l’enjeu n’est pas tant celui de Bell, il est plutôt celui de tout autre chose. La série s’amuse à nous délivrer des choses assez cocasses de temps t’en temps. Notamment avec Sherlock qui tente de détendre l’atmosphère tout en conservant un certain sérieux. Mais cet épisode, cherchant à conclure la première partie de la saison parvient à introduire des enjeux intéressants pour la suite. C’est l’une des forces de cette série d’ailleurs, de savoir se renouveler sans même que l’on ne s’en rende compte. Je n’ai pas vu venir tous les retournements de situation et les rebondissements de l’enquête. Et c’est au fond pile poil ce que je voulais, ni plus ni moins. « Internal Audit » cherche donc avant tout à nous surprendre avec des personnages sympathiques et efficaces en leur genre. Elementary ne cherche pas pour autant à nous encombrer d’un cliffangher douteux qui simule quelque chose d’intéressant avant de finalement ne pas du tout le rendre intéressant. Non, la série préfère jouer la subtilité et la finesse. La semaine dernière je discutais sur Twitter avec des sériephiles et j’ai dis que Elementary était l’une des meilleures séries de network actuellement.
vlcsnap-2013-12-14-21h02m38s172.jpgSi certains ont pu me rire au nez, j’ai malgré tout eu quelques soutiens. C’est vrai que cette série sait vraiment s’y prendre en associant tout un tas d’ingrédients certes classiques mais dans le bon sens. Les épisodes sont soignés et la prestation des membres du casting également. Bien entendu, Elementary pourrait aller encore plus loin et ne se servir que de ses personnages dans des épisodes plutôt que de nous insérer des enquêtes. Sauf que les enquêtes servent elles aussi mais à faire le liant entre les personnages. Cette fois c’est Bell qui sert réellement d’intérêt dans la relation que tous les personnages peuvent entretenir et cela fonctionne à la perfection là aussi. En tout cas, je ne regrette rien car toute la série fonctionne parfaitement autour de ses personnages et l’ensemble (Bell inclus) offre de nouvelles perspectives. L’épisode ne cherche pas pour autant à renouveler le genre ou encore à nous donner quelque chose qui va pouvoir changer la seconde partie de la saison et pourtant j’ai bel et bien l’impression que c’est plus ou moins le cas.

Note : 7/10. En bref, Elementary est toujours là pour nous rappeler qu’elle sait s’y prendre avec ses personnages.

Commenter cet article

4evaheroesf 14/12/2013 21:46


Je n'ai pas encore commencé à regarder la saison 2 mais si ce que tu dis sur l'évolution des personnages est vrai, il était temps !


Je dois avouer que Elementary est une bonne série policière mais qui a un défaut comme d'autres séries : le héros bouffe l'écran et les autres ne servent à rien !


Alors si dans la saison 2 on a réglé ce problème, tant mieux !