Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 2. Episode 2. Solve for X.

8 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2013-10-04-02h34m59s187

 

Elementary // Saison 2. Episode 2. Solve for X.


Après s'être amusée à visiter Londres, Elementary revient à New York avec un épisode beaucoup plus classique mais pas dénué d'intérêt. Encore une fois, Elementary va beaucoup plus loin que l'on ne peut le pense en développant les histoires personnelles de Joan par exemple. J'ai bien aimé l'arrivée de Joey Castoro, le fils d'un ancien patient de Joan qui l'approche pour lui demander un prêt. Incarné par Jeremy Jordan (que l'on avait pu voir cette année dans la saison 2 de Smash), ce personnage permet d'en apprendre un peu plus sur le passé de Joan et ce qu'elle faisait avant de rencontrer Sherlock. Cela aide également la relation entre Sherlock et Joan. J'ai trouvé touchantes les scènes que les deux personnages vont partager ensemble. La demande était tout de même assez étrange. Que quelqu'un vienne voir Joan pour lui demander de l'argent, franchement ce n'est pas forcément quelque chose à quoi on pouvait s'attendre. Et pourtant. Mais l'histoire est justifiée de façon assez intelligente pour que l'on ait envie de croire que le destin de ce jeune homme doit avoir une résolution juste qui ne soit pas à propos de l'argent mais plutôt du bien être de Joey.

Par ailleurs, Elementary revient également avec un cas policier assez classique : la mort d'un mathématicien respecté qui tentait de résoudre l'un des problèmes de maths les plus connus de toute l'histoire (et il semblait y être arrivé). Dès le début cet épisode parvient à nous plonger dans son histoire. C'est aussi l'un des points forts de Elementary. Je trouve que la série est parvenue à créer un univers que l'on a tout de suite envie de suivre. C'est en tout cas ce que je ressens chaque semaine devant des épisodes de cette série. Le fait que Sherlock soit charismatique n'est pas le seul atout de cette série, c'est aussi le fait que j'ai l'impression que l'on est à l'aise et que l'on ne cherche pas à nous dégouter de quoi que ce soit. Pourtant, c'est une série policière qui fonctionne avec une mécanique classique : meurtre, enquête, suspects, meurtrier. Cette mécanique que l'on connait déjà et qui a déjà fait ses preuves se trouve être aussi un atout dans Elementary dans le sens où Joan et Sherlock sont des personnages différents, qu'ils bousculent la dynamique policière que l'on connait déjà.
vlcsnap-2013-10-04-02h41m49s181.pngDans cet épisode encore une fois, les réflexions que Joan et Sherlock peuvent avoir ensemble de leur côté permettent de faire avancer l'histoire et l'enquête. J'aime bien quand ils échangent des idées et que tout cela se fait dans la bonne humeur et la libre expression. On a parfois l'impression d'être un plein brainstrom d'idées. Contrairement à beaucoup de séries policières où la réflexion est toujours logique et se doit de servir le récit, Elementary est beaucoup plus bordélique et se permet de réfléchir différemment. Cet épisode nous le fait ressentir quand Joan et Sherlock s'isolent face aux preuves accumulées lors de cette enquête. Et puis enfin les deux délivrent la déduction et la résolution. Cela ne veut pas pour autant dire que le reste du casting ne sert à rien. Je pense à Hill par exemple. Ce détective est très présent dans les épisodes de Elementary et apporte aussi une certaine légitimité à la présence de nos deux enquêteurs de choc quand ils vont sur le terrain. Finalement, cet épisode choisit de développer l'histoire de Joan et c'est tout à son honneur. Une très bonne idée dans le sens où je ne m'y attendais pas forcément après un épisode très centré sur Sherlock et ses origines. Mais je suis content de voir que Joan prend aussi une place beaucoup plus intéressante dans Elementary.

Note : 6.5/10. En bref, la dynamique entre Jonny Lee Miller et Lucy Liu fonctionne toujours aussi bien. Et Joan se permet aussi de nous permettre de comprendre son passé. Touchant.

Commenter cet article