Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 2. Episode 6. An Unnatural Arrangement.

3 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2013-11-02-00h46m53s145.png

 

Elementary // Saison 2. Episode 6. An Unnatural Arrangement.


C’est assez drôle de voir que quand je me plains pendant un bout de temps, les séries arrivent enfin à faire ce que j’ai envie de leur part. Je dis souvent que Thomas Gregson n’est pas un personnage très bien utilisé et cet épisode d’Elementary était l’occasion de nous démontrer que Gregson a choses à nous raconter et notamment sur sa vie privée. Nous allons faire la connaissance de la vie personnelle de Gregson, son ex femme Cheryl (incarnée par Talia Balsam), etc. et je dois avouer que j’ai adoré. Dommage que l’on n’ait pas eu plus d’Aidan Quinn dans l’épisode car je trouve que cet acteur est vraiment bon et aurait mérité d’être plus présent, peut-être de chercher à se venger pour venger sa femme ? Je ne sais pas trop mais en tout cas c’était une histoire plutôt réussie dans son ensemble. Mon moment préféré est certainement le face à face entre Sherlock et Gregson à la fin de l’épisode où notre consultant prodigue ses conseils et parvient à aider Gregson à changer d’avis. J’ai trouvé ce moment assez sobre et étrange dans le sens où Sherlock n’est pas forcément le genre de personnages dont l’on peut attendre des conseils.

C’est plus le truc de Joan. Du coup, Elementary nous plonge dans la relation de Gregson avec son ex femme (enfin, sa femme dont il est séparé mais la série nous démontre que c’est beaucoup plus compliqué que l’on ne pourrait le croire). J’ai bien aimé la fin de l’épisode, tout en émotion, où il y a une sorte de trêve où les deux personnages se réconcilient. Non pas sur l’oreiller mais se quitte de façon légère et calme. Mais en tout cas cet épisode permet également de découvrir quelque chose d’autre chez Sherlock. Ce n’est pas le genre de Sherlock d’aider Gregson dans sa rupture mais finalement la série parvient à me faire de façon plutôt intelligente. Notamment car Sherlock, plus il va passer de temps avec cet homme brisé, va se sentir dans l’obligation de l’aider. Le fait que Elementary explore tout un tas d’aspects de la vie de Sherlock est une excellente chose car cela prouve encore une fois que ce n’est pas qu’une série policière lambda. Cet épisode nous prouve également à quel point la relation entre Sherlock et Joan évolue.
vlcsnap-2013-11-02-00h46m52s137C’était une assez bonne chose finalement mais je ne sais pas à quoi il faut s’attendre par la suite. Pour le moment ce que Elementary tente d’installer me plait bien et cet épisode permet donc de changer un peu la routine de la série en se concentrant sur Gregson. Ce dernier n’est pas le meilleur personnage de la série mais il a su me toucher légèrement car mine de rien, l’histoire avec sa femme était plutôt bien ficelé. De plus, l’introduction de l’épisode était particulièrement réussie. On nous plonge tout de suite dans quelque chose d’assez efficace et pesant comme il faut. En tout cas, je me demande vraiment comment les autres séries policières peuvent ne pas prendre exemple sur Elementary. Cette dernière a su mettre en avant les personnages avant les enquêtes mais cela ne veut pas pour autant dire que les enquêtes ne sont pas passionnantes. Elles ont également leur intérêt et savent très bien s’articuler pour mettre en avant les personnages de la série. Je ne pouvais pas rêver mieux en tout cas.

Note : 6.5/10. En bref, j’ai beaucoup aimé ce développement autour de Gregson qui permet également de découvrir une autre personnalité de Sherlock.

Commenter cet article