Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 2. Episode 7. The Marchioness.

10 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2013-11-09-23h58m22s132.png

 

Elementary // Saison 2. Episode 7. The Marchioness.


Cet épisode fonctionne assez différemment des épisodes classiques d’Elementary et j’ai trouvé ça plutôt ingénieux que de ne pas emprunter le chemin que la série emprunter plus ou moins chaque semaine. Elementary nous prouve donc encore une fois qu’il s’agit d’une série policière pas comme les autres et même si j’ai de ne cesse de la défendre, je sais qu’elle n’a pas le public qu’elle mérite (les audiences sont toujours plutôt médiocres dans leur ensemble). Cet épisode exploite quelque chose que l’on avait déjà pu voir dans le premier épisode de la saison (2.01) à Londres : Mycroft, le frère de Sherlock, toujours incarné par le très bon Rhys Ifans, est de retour. Tout cela va permettre bien évidemment de gérer à nouveau la relation complexe entre les deux frères et à confronter Mycroft à Joan dans une scène finale plutôt efficace en son genre. La série nous permet de comprendre ce qu’il s’est passé entre les deux frères et surtout les liens qui ont pu se briser par le passé et de quelle façon. Introduire un personnage comme Nigella était une bonne chose dans le sens où cela permet également de voir l’intrigue d’un oeil nouveau et différent.

Les dialogues sont donc inspirés et l’on va encore une fois beaucoup plus loin que le bout du nez de l’intrigue de la semaine. C’est tout de même assez rigolo de voir qu’Elementary, une série en laquelle je ne croyais pas vraiment quand le projet avait été annoncé parvient désormais à nous offrir quelque chose de réellement surprenant. Cet épisode nous permet également de voir ce qu’il se passe avec Joan et Mycroft qui apporte un peu de consistance au récit : leur relation. Comme Joan le fait remarquer, c’est un acte entre deux adultes consentants. Mais c’est presque malsain dans le sens où cela permet également de reproduire un schéma passé mais qui s’était déroulé dans le sens inverse avec Nigella. La conversation qui va suivre leur relation était particulièrement touchante et permet là aussi de donner à la série un arrière goût de réussite. Je ne saurais décrire réellement ce sentiment mais j’étais bien devant cet épisode. Et ce même si c’est mettre encore une fois Sherlock dans une bien mauvaise position. Sa réponse est même compréhensible.
vlcsnap-2013-11-09-23h58m24s151.pngNotamment car Sherlock a mis du temps à faire confiance à Joan et maintenant qu’elle est réellement à ses côtés, le fait qu’il y ait eu cette petite histoire laisse l’impression que le monde de Sherlock a été complètement chamboulé sans dessus dessous. Pour en revenir à l’intrigue de la semaine, cette dernière permet de voir les choses sous un angle nouveau. On ne passe pas par la scène de crime comme l’on peut passer par ce genre de scènes dans la plupart des épisodes et rien n’est réellement expliqué de façon scientifique. Cet épisode se concentre donc sur la narration et la manière de raconter les histoires au travers de différents points de vue. Cela permet de donner une vision d’ensemble, et surtout de donner à cet épisode une vraie valeur ajoutée. J’ai beaucoup aimé cette mécanique et même si j’espère que cela ne sera pas trop reproduit, j’aimerais bien en voir un peu plus. Il y a largement de quoi faire de toute façon. C’est en tout cas ce que j’ai envie de croire puisque Elementary me prouve chaque semaine qu’elle peut encore me surprendre.

Note : 8/10. En bref, certainement l’un des meilleurs épisodes de Elementary cette saison.

Commenter cet article