Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 2. Episode 8. Blood is Ticker.

23 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2013-11-18-00h10m24s96.png

 

Elementary // Saison 2. Episode 8. Blood is Thicker.


Quel plaisir encore une fois de voir qu’avec une histoire d’apparence assez classique, Elementary peut faire quelque chose de particulièrement réussi. Mon moment favoris dans l’épisode est celui de la référence où tout le monde est dans la pièce et tout le monde y va de son petit mot afin de résoudre le cas de la semaine. C’était bien fait et surtout cela me rappelle les romans d’Agatha Christie et le héros Sherlock Holmes (ou encore Columbo qui est l’une de ses plus grandes inspirations). Cela donne alors un épisode beaucoup plus intéressant grâce à cette fin. D’ailleurs, la chambre d’hôtel va servir à deux très grandes et belles scènes dans cet épisode. La première est quand Ian Gale révèle la nature de sa relation avec Tyler et la seconde c’est celle que j’ai décris plus haut. L’épisode parvient alors à nous faire un exercice de style plutôt intéressant dans sa manière d’exposer les choses. Cela permet aussi de faire des connections avec divers éléments que la série a pu développer tout au long de l’épisode. Mais l’écriture est si soignée.

Elementary est vraiment une série surprenante mais je trouve dommage qu’elle ne soit pas nécessairement vu comme telle par tout le monde. Ce qui m’a également fait plaisir dans cet épisode c’est la présence de Margaret Colin (Gossip Girl) sous les traits de Natalie, la tueuse de l’épisode. J’ai trouvé son jeu particulièrement juste et même touchant. On ne peut qu’avoir de la sympathie pour ce personnage. C’est fou mais en tout cela fonctionne de cette façon. Et puis à côté de Natalie nous avions William Sadler (Wonderfalls, Hawaii Five O) dans le rôle de Ian Gale, le mari. J’ai beaucoup aimé leur duo, surtout que cela permet de délivrer une très belle histoire de couple en filigrane même si Sadler ne fait pas grand chose dans l’épisode finalement. L’épisode développe également la relation entre Sherlock et Joan, surtout que maintenant l’histoire de Mycroft et Joan est sortie. Je dois avouer que j’ai toujours eu un faible pour la relation entre Sherlock et Joan. Ils forment un duo terriblement efficace et en plus de ça ils trouvent toujours le moyen de me satisfaire complètement grâce à une compilation de scènes ou encore de dialogues savoureux.
vlcsnap-2013-11-18-00h16m45s66.pngC’est encore une fois le cas dans cet épisode qui intègre également Mycroft dans l’équation. Mais cet épisode parvient également à faire évoluer leur relation encore une fois. Je dois avouer que je ne sais pas vraiment comment tout cela va se terminer, surtout que Mycroft a apporté pas mal de bonnes choses depuis sa première apparition à New York dans l’épisode précédent. Et puis il y a aussi quelque chose d’émouvant qui se produit. On ne voit jamais Sherlock ému. C’est quelqu’un qui ne sait pas comment faire transpirer ses émotions et je trouve ça remarquable. Cette saison est donc pour le moment concentrée sur la relation entre Sherlock et Mycroft. On est bien moins de ce qu’avait fait la saison dernière avec Irene Adler. En tout cas, c’est une bonne chose que l’on tente de développer le personnages même si j’ai aussi envie que l’on nous offre une intrigue secondaire en fil rouge. Un épisode assez différent de ce que l’on a l’habitude de voir dans Elementary mais qui cherche également à poursuivre le développement de personnages.

Note : 8/10. En bref, solide épisode de Elementary.

Commenter cet article