Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 2. Episode 9. On the Line.

29 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2013-11-29-00h45m42s151.png

 

Elementary // Saison 2. Episode 9. On the Line.


L’un des atouts de Elementary est le besoin que la série a bien souvent de nous offrir une petite réflexion personnelle. Pas nécessairement sur elle-même ni son univers mais cela peut être parfois sur un fait de la vie ou encore l’histoire que l’on suit dans l’épisode. J’aime bien ces petites réflexions notamment car cela donne un peu de cachet à Elementary. La série s’en sort en tout cas royalement bien et je ne pouvais pas rêver mieux. Nos deux détectives sont deux personnages intéressants qui s’intègrent toujours très bien afin de nous délivrer quelque chose d’assez jouissif et de réussi. En tout cas, je n’ai rien à redire là dessus, cela fonctionne parfaitement. Cet épisode était assez basique mais dans son ensemble il parvient malgré tout à rester beaucoup plus original que beaucoup des séries policières que je connais. Je radote mais c’est tellement vrai. Je vous encourage vraiment à regarder Elementary. En espérant que vous le faites si vous lisez mes articles sur la série. Nous avons dans tout cela Coventry (incarné par Chris Bauer - The Wire -). Ce personnage était assez loin du méchant traditionnel que l’on peut voir dans les séries policières.

Du coup, Elementary gagne encore des points. L’enquête va s’avéré être beaucoup plus pimentée qu’elle ne pouvait en avoir l’air au premier abord. J’ai trouvé assez drôle de mettre un personnage comme Coventry dans cet épisode. Mais ce dernier permet aussi d’apporter quelque chose d’autre, une autre vision du crime dans Elementary. La série a sa manière de faire les choses et je dois avouer que c’est remarquable. Assez souvent je découvre une toute nouvelle série, une nouvelle facette de celle-ci avec des épisodes comme celui-ci. Pourtant, quand l’on regarde en surface il n’y a pas grand chose d’original. Assez souvent, Elementary me rappelle House, la série du bon vieux Docteur incarné par Hugh Laurie. Tout simplement car il y avait également dans la série médicale (inspirée de Sherlock Holmes) des cas assez classique mais derrière il y avait souvent des réflexions faites sur tout un tas de choses (même si cela n’avait pas nécessairement de lieu avec le cas de la semaine).
vlcsnap-2013-11-29-01h07m48s105.pngLe tout fonctionne donc un peu de la même façon et c’est ce qui rend Elementary originale, comme cela rendait House originale en son temps. Et puis la mécanique reste finalement la même avec Sherlock qui s’isole et toujours la solution de lui-même sans problème. Mais la personnalité de Sherlock est suffisamment complexe pour donner à un épisode comme celui-ci toute la substance dont il a besoin. Joan apporte quant à elle un aspect canalisant autour du personnage de Sherlock. Là aussi une très bonne chose. Je me demande cependant comment leur relation peut encore évoluer. Elle a déjà fait un voyage assez intéressant ces derniers temps. Notamment au travers de sa relation avec Mycroft qui avait pas mal changé sa relation avec Sherlock. Mais finalement, dans tout cela il y a pas mal de bonnes choses et Elementary s’en sort royalement bien. Maintenant, j’aimerais bien que l’on revienne à des intrigues fil rouge. Je pense qu’il y a tellement de choses à faire autour des personnages de Elementary.

Note : 6/10. En bref, classique mais intéressant.

Commenter cet article