Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 2. Episodes 21 et 22.

5 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2014-05-04-22h12m50s187.jpg

 

Elementary // Saison 2. Episodes 21 et 22. The Man with the Twisted Lip / Paint it Black.


Ces deux épisodes ce sont ceux du grand retour de Mycroft dans la série. J’aime beaucoup ce personnage et il y a une scène en particulier dans ces deux épisodes que j’ai énormément aimé et c’est le face à face entre Mycroft et Sherlock au début de « Paint it Black ». C’était magnifique. Aussi bien d’un point de vue de la mise en scène que des dialogues ou encore du jeu d’acteur. Le fait que Sherlock reste fermé et ferme alors que Mycroft tente de comprendre et est dans une position beaucoup moins agressive. Je crois que c’est l’une des plus belles scènes de la saison à mon humble avis. Sans compter que durant tout « Paint it Black » nous allons suivre Mycroft et Sherlock sur leur première enquête ensemble. Avec ces deux épisodes nous avons également droit au début de l’arc narratif qui va achever cette seconde saison. A défaut d’avoir Moriarty nous avons Mycroft ce qui n’est pas une mauvaise idée. Cette fin de saison ne sera pas du tout la même que celle que l’on avait pu voir l’an dernier avec la révélation autour de l’identité de Moriarty qui avait bien évidemment laissé tout le monde sur les fesses (notamment quand on connait la mythologie de Sherlock Holmes). Il était logique que « The Man with the Twisted Lip » allait être le début de la fin de la saison.

Pourquoi ? Tout simplement car après avoir disparu durant plusieurs épisodes, le retour de Mycroft aussi proche de la fin de la saison permet de se poser quelques questions. J’aime beaucoup ce personnage, notamment car dans la confrontation il permet de changer un peu la dynamique autour de Sherlock. Depuis le début de la saison, Elementary n’a pas vraiment voulu changer grand chose autour de son héros et Mycroft est la solution. Ce que j’ai également apprécié c’est la relation entre Mycroft et Watson. C’est une relation ambiguë mais aussi très complice. Ils sont capables de se dire tout un tas de choses, notamment Watson qui va avouer son envie de se trouver son propre appartement afin de laisser Sherlock tout seul de son côté (même si je ne pense pas que la série va le faire). Mais le retour du personnage permet aussi de faire revenir les circonstances mystérieuses de sa disparition plus tôt cette saison au détour de ce coup de téléphone mystérieux. On sent que c’est aussi une nouvelle manière pour la série d’aller faire à nouveau un tour à Londres dans les semaines à venir. C’est en tout cas ce dont je suis sûr.
vlcsnap-2014-05-04-21h43m18s122.jpgJ’aimerais bien en plus que l’on retourne à Londres surtout que Elementary avait su utiliser cette ville de façon intelligente au début de la saison. Je me demande si ce ne serait pas une bonne idée de faire revenir Sherlock pour quelques épisodes dans sa ville natale. Le fait que Mycroft ait été autant absent depuis sa dernière apparition permet aussi de se demander pourquoi. Elementary est pourtant une série qui aime beaucoup développer ses personnages et les relations que cela induit. Sauf que là, on a plutôt l’impression qu’ils ont étiré le temps afin de faire des cas de la semaine pour boucher les trous. Il y a aussi quelque chose d’intéressant que cet épisode tente de traiter : la jalousie. Il a bien raison Sherlock d’avoir peur que Mycroft lui « vole » Joan. Joan a une relation différente avec Mycroft, beaucoup plus complice alors que Joan a une relation amicale avec Sherlock. Mais aussi une relation très professionnelle qui prend bien souvent le dessus. A plusieurs reprises cette saison la série a tenté de créer de la complicité entre Sherlock et Joan, les rapprochant de façon intelligente et savoureuse. Le plus marrant dans tout ça c’est que Sherlock est capable de proposer une garde alternée pour Joan.

C’est tellement ridicule que cela en devient hilarant. Mais c’est Sherlock et son côté cocasse. J’aime beaucoup ce personnage car il est capable de dire des trucs de ce genre là, particulièrement drôles. Mais Joan dans tout ça est presque une sorte de jouet que Sherlock pourrait donc utiliser à sa guise, et elle n’aurait pas son mot à dire dans cette garde alternée. Cela transforme Joan en une sorte d’enfant que Mycroft et Sherlock pourraient se partager. Mycroft relève d’ailleurs là dedans le fait que Sherlock la transforme presque en esclave. Elementary cherche donc ici à plus ou moins briser la relation entre Sherlock et Joan même si l’on peut mettre ça sur le compte de la maladresse du héros. La conclusion de cet épisode m’a tout de suite donné envie de me jeter sur l’épisode suivant. Ce que je trouve tout de même assez fascinant c’est plus ou moins l’implication des services secrets autour de Mycroft. C’est un épisode qui d’un côté tente de démontrer à quel point Sherlock a du mal à avoir une relation mature avec une amie, une collègue et de l’autre qui fait remonter d’un coup la mythologie.
vlcsnap-2014-05-04-21h46m58s27.jpgJe me demande cependant si les deux derniers épisodes de la saison seront aussi intenses que les deux dernières de la saison précédente. Pour en revenir au kidnapping de Joan, j’ai bien aimé que la série tente cette idée. Cela permet de l’impliquer encore un peu plus dans la famille Holmes et ses petites misères. Elle a beau avoir voulu s’éloigner de Sherlock à certains moments c’est maintenant le frère qui va réussir à la mettre dans la panade. C’est dingue, elle n’a vraiment pas de chance. Ensuite nous avons bien évidemment « Paint it Black ». Alors que Elementary avait tendance à enchainer les épisodes à intrigues bouclées, je dois avouer que la perspective de voir quelque chose d’autre durant ces deux épisodes m’a beaucoup plu. Cela m’a même redonne confiance en cette série qui avait plus ou moins eu tendance à me perdre ces derniers temps. Le fait que Sherlock et Mycroft se retrouvent seuls dans cet épisode à enquêter ensemble est une dynamique que la série n’avait pas encore explorée. Et j’ai trouvé ça tout simplement brillant. Surtout que la série trouve réellement un moyen de créer une vraie relation entre les deux frères.

Une relation qui n’était pas présente auparavant dans la série. Au début de l’épisode la confrontation avec un Sherlock stoïque et froid (qui est l’une de mes scènes préférées de la saison 2) prouve à quel point l’évolution est excellente au fil de l’épisode. Certes il y a l’affaire de la semaine qui est là pour donner plus ou moins de la perspective. Le retour de Mycroft permet également à Elementary d’accélérer un peu plus la plongée dans le côté particulièrement feuilletonnant de la série. Mais ce qu’il y a d’intéressant dans la relation des deux frères dans leur manière d’enquêter c’est qu’ils peuvent plus ou moins faire ce qu’ils veulent sans que Joan ne soit là pour être la morale. Car Joan empêche bien souvent Sherlock de faire certaines choses. Toute cette histoire mettant en scène des histoires d’espionnage me plait aussi. En tant que grand fan des histoires d’espionnage, je ne peux qu’apprécier un tel épisode. Surtout quand on peut déduire que Mycroft était un espion britannique qui travailler sous couverture pour la mafia française (comme si en France on était connu pour être un pays de mafieux tout de même). Jolie référence également à l’actualité alors que Elementary cite les écoutes que la NSA a réalisé en France à l’insu de notre propre gouvernement.
vlcsnap-2014-05-04-22h24m45s162.jpgPour ce qui est de Joan de son côté, je dois avouer que j’ai trouvé ça assez intéressant. Surtout que cela permet aussi de voir Joan seule dans un environnement différent et surtout stressant. Je crois que l’on n’avait pas vu le personnage dans cette configuration depuis un bout de temps (voire jamais). Elle a toujours plus ou moins été aux côtés de Sherlock. Finalement, ces deux épisodes étaient assez fascinants l’un comme l’autre mais différemment. Les deux ne racontent pas du tout la même histoire et de la même façon. J’attends maintenant de voir comment tout cela va prendre forme, surtout que la série s’en sort à merveille.

Note : 8/10. En bref, deux épisodes particulièrement bons dans leur manière de gérer les relations des personnages mais également en donnant un côté série d’espionnage à Elementary.

Commenter cet article

Gregh 17/05/2014 15:15

Ça sera pour quand ton analyse sur les 2 derniers épisodes de la saison 2 ?

4evaheroesf 05/05/2014 17:54


2 bons épisodes mais je suis vraiment déçu de la révélation pour Mycroft.


Elementary est assez différente de la version originale alors je pensais qu'on n'aurait pas exploité ce côté de Mycroft.