Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Emily Owens, M.D. Saison 1. Episode 10.

20 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-01-20-13h55m47s110.png

 

Emily Owens, M.D. // Saison 1. Episode 10. Emily and… the Social Experiment.


Ce qui me gêne un peu dans Emily Owens c'est ce sentiment de stagnation, un peu comme si la série n'avait pas envie d'aller de l'avant. Je trouve ça vraiment dommage étant donné qu'elle pourrait très bien faire des choses avec ce qu'elle a déjà sous le nez. Et pas uniquement en termes de relations amoureuses puisque c'est quand même ce qu'il y a de plus niais dans la série. Par exemple la petite scène finale entre Emily et Will qui permet à Emily de découvrir qu'il l'apprécie. C'est quelque chose que l'on sait déjà depuis tellement d'épisodes que j'ai trouvé ça dommage. On fait donc encore des pas en arrière alors que la série a des choses à raconter. Le problème c'est finalement Emily Owens, c'est une fille qui ne semble pas prêtre à s'engager dans une relation tant qu'elle n'aura pas son Will. Je repense par exemple à l'homme qu'elle avait empoisonné à la cacahuète dans l'épisode précédent. C'était quand même un grand moment, vous ne trouvez pas ?

Mais Emily Owens ne s'arrête pas aux relations amoureuses, elle veut aussi faire évoluer ses personnages dans le milieu médical, et les enjeux qu'être interne impliquent. Du coup quand Cassandra se retrouve à la tête des derniers scores d'évaluation, bien évidemment Emily est aussi verte qu'une pomme Granny. La pauvre tout de même. En plus de ne pas pouvoir trainer Will dans son lit, elle rate la première place du podium des derniers examens. Pendant ce temps, nous allons suivre le destin de plusieurs patients. Encore une fois le ridicule ne tue mais mais finalement ce n'est pas pire que certains cas de Grey's Anatomy. En effet, cette semaine Emily Owens se retrouve à traiter une femme qui pense avoir l'habilité psychique de pouvoir prédire sa mort prochaine avec ses cartes de tarots. La tarromancie est tout de même un grand n'importe quoi. Un vrai foutoir qui ne mène pas à grand chose si ce n'est les rires du téléspectateur. Franchement, c'est très ridicule et je me demande ce que les scénaristes ont dans la tête parfois quand ils écrivent des épisodes de cette série.
vlcsnap-2013-01-20-14h05m02s32.pngAlors qu'Emily Owens joue aux cartes, le Dr Bandari et Cassandra sont en charge d'un qui a besoin d'une transplantation de reins, mais tout cela ne va pas se faire sans complications, forcément. Finalement, ce cas médical n'avait rien de bien exceptionnel mais était beaucoup plus intéressant que celui d'Emily (que je n'ai pas compris finalement car il n'avait rien à faire dans cette série). Les quelques conseils de Tyra à Emily pour lui dire comment flirter étaient quand même plein de bondieuseries ennuyeuses. Je ne sais pas tellement quoi penser de cet épisode si ce n'est que je trouve qu'Emily Owens n'est pas la série la plus intelligente qu'il soit dans le genre médical. Restant très terre à terre et ne tentant pas d'aller plus loin en termes médicaux, elle reste donc en surface et ennui rapidement le téléspectateur. Quant aux relations entre les personnages, l'impression que rien n'avance frustre le téléspectateur et lui donne envie de rapidement fuir. Reste à voir ce que les trois derniers épisodes de la série nous proposerons…

Note : 3/10. En bref, on n'avance pas et le ridicule d'un cas médical a eu raison de moi.

Commenter cet article