Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Emily Owens, M.D. Saison 1. Episode 3.

1 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-11-01-00h59m24s77.png

 

Emily Owens, M.D. // Saison 1. Episode 3. Emily and… the Outbreak.


Sans pour autant être particulièrement bonne, Emily Owens me surprend. Dans le bon sens du terme. Les scénaristes de la série parviennent à rendre petit à petit l'héroïne attachante et non plus trop énervante. Même s'il reste encore quelques mauvaises choses de ce point de vue là, il n'y a pas ce sentiment de régression qui commençait sérieusement à m'embêter. Surtout que pour moi, Emily Owens a du potentiel. Le potentiel d'être une série médicale appréciable et surtout correcte. Les cas médicaux sont encore assez mauvais cette semaine et malheureusement, cela m'aide pas à apprécier pleinement ce que l'on a sous le nez. Mais Mamie Gummer tente aussi de nous offrir quelque chose d'autre : ses problèmes romantiques. Sa relation avec Will ne peut pas se concrétiser pour le moment, surtout quand sa pire ennemie commence à mettre la main dessus. J'ai trouvé ça presque drôle car c'est tellement déjà vu et classique. Mais au fond, avec une bien meilleure réalisation (comme dans l'épisode 2), Emily Owens a prouvé qu'elle pouvait faire quelque chose d'assez différent. Disons qu'elle est sur la bonne voie. Et je veux l'encourager à aller de mieux en mieux.

Une fille débarque donc aux urgences pour être traitée pour une MST (ou STD en anglais). Comme il s'agit du 8ème patient traitée pour ce genre de problème, Emily va alors être chargée par son hôpital pour aller éduquer sexuellement les étudiants. C'était le meilleur moment de l'épisode car encore une fois Emily Owens passe dans un premier temps pour la loser de service. Elle se fait huer et se rend compte que finalement elle n'a pas sa place pour faire ce genre de chose. Malgré tout, la série trouve le moyen de nous mettre une morale bien pensante au beau milieu de ce qui aurait pu être hilarant si les scénaristes étaient aller au bout. Alors quand on nous parle de MST et de ce que cela peut engendrer… franchement j'ai eu beaucoup de mal. Heureusement que Mamie Gummer s'en donne à coeur joie et qu'elle croit ce qu'elle dit car sinon, je n'aurais clairement pas pu apprécier l'épisode à sa juste valeur. Will et Emily continuent de se croiser et leur relation est presque bizarre. Nous avons même eu droit à une scène que même Bridget Jones n'aurait pas osée : celle d'une Emily Owens en chaleur devant les abdos de son Will adoré.
vlcsnap-2012-11-01-00h47m44s217.pngAlors qu'Emily Owens est tête en l'air cette semaine, c'est Cassandra qui va avoir droit à des privilèges : pouvoir assister à une opération. Sauf que malheureusement elle va stresser et bloquer complètement en pleine intervention. Comme dirait les américains, elle a "choke" tout simplement. Mais heureusement que Will est là pour la réconforter. De son côté, Gina continue de nous offrir quelques jolies moments d'amitié avec Emily Owens. Ce n'est pas ce que j'attends principalement de cette série mais globalement on peut dire que c'est correct. Notamment quand les deux partages leur idée du "comment sait-on que l'on aime les femmes / les hommes ?". De son côté, Micah va avoir un rendez vous amoureux. Emily Owens se concentre tellement sur les amours de ses personnages que c'est presque dommage de laisser tomber des intrigues plus intéressantes derrière comme l'hôpital (au delà des cas médicaux il y a des choses à traiter comme peut le faire Grey's Anatomy par exemple). Emily Owens reste donc le Grey's Anatomy des adolescent(e)s.

Note : 4/10. En bref, un épisode sans surprises malgré quelques moments sympathiques.

Commenter cet article