Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Emily Owens, M.D. Saison 1. Episode 8.

2 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-01-02-18h52m45s225.png

 

Emily Owens, M.D // Saison 1. Episode 8. Emily and… the Car and the Cards.


Ce que je me demande c'est comment Emily Owens peut parfois être aussi paradoxale. Elle peut être à la fois une série sympathique et cette chose désagréable. D'un côté on a notamment la voix off d'Emily Owens. C'est surement le plus grand parasite de cette série même si c'est un ressort comique à la fin de cet épisode précisément. Un peu comme s'ils avaient compris que l'on peut l'exploiter de manière humoristique. Disons qu'il ne se passe pas grand chose de passionnant dans la tête de notre héroïne. Surtout quand celle ci semble toujours aussi constipée. Car c'est un des autres problèmes de Emily Owens. Je n'ai jamais l'impression qu'elle est heureuse. Un peu comme si tous les matins elle ne se levait jamais du bon pied ou encore prenait la vie du mauvais pied tout simplement. Certes elle est amoureuse d'un amour pour le moment impossible mais la scène qu'elle va partager avec Will à la fin de l'épisode devrait la rassurer. Mais Emily Owens ne semble pas prête à faire le premier pas, gourdasse comme elle est (et puis il faut entretenir la patience du téléspectateur).

Du côté des cas médicaux de la semaine, celui de cette jeune fille qui se retrouve avec un morceau de métal lui traversant le corps était assez sympathique. Non pas que j'apprécie les scènes qui ressemblent plus à du Saw que de la série médicale de fond, c'était quand même pas trop mauvais. Cependant, quelle grossière erreur que de mettre des choses aussi grosses qu'une maison : du métal dans une machine à IRM ? Ils veulent faire tout exploser ? Non, il ne se passe rien comme de part hasard. On ne peut pas trop en vouloir aux scénaristes de Emily Owens de ne pas connaitre leur sujet. L'autre cas était celui d'une jeune mannequin qui va apprendre qu'elle a un cancer dans… le visage. Imaginez un peu le fou rire que j'ai pris en apprenant cette nouvelle. Et pourtant on ne peut pas dire que ce soit ce qu'il y a de plus drôle, loin de là même. Mais disons que Emily Owens parvient à tourner cela au ridicule le plus navrant tout en restant hilarante. Un personnage un peu débile sur les bords (une mannequin) qui a peur de mettre son visage (et donc son gagne pain).
vlcsnap-2013-01-02-18h40m17s169.pngCassandra reste encore une fois un personnage très accessoire. Ce qui est assez dommage finalement car bon, je ne veux pas dire mais voilà quoi, elle ne joue plus du tout à la méchante fille de service et moi c'était bien la seule qui me plaisait. "Emily and the Car and the Cards" aurait pu être un épisode bien meilleur si seulement les évaluations des internes avaient pris plus de place. J'en ai personnellement marre de voir toujours les mêmes choses dans les séries médicales et cela aurait pu apporter un vent de fraicheur. Grey's Anatomy l'avait fait plutôt bien quelques années auparavant. Et comme Emily Owens se compare souvent à une sorte de Grey's Anatomy (du pauvre), je suppose que cela aurait été parfait. Surtout que les séries ont toutes les deux en commun l'héroïne un peu tête à claques par moment. Je ne vais pas trop faire gage du reste et notamment de Will qui reste ce pauvre poireau au beau milieu d'un jardin défraichi.

Note : 4/10. En bref, encore décevant.

Commenter cet article