Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Empreintes Criminelles. Saison 1. Pilot (FR).

9 Avril 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-04-09-16h27m13s148.png

 

Empreintes Criminelles // Saison 1. Episode 1. L'Affaire Lefranc.


Dois-je faire durer le suspense plus longtemps ? Je ne pense pas. Cette nouvelle série policière ne fonctionne pas très bien. Je devrais même dire en tant qu'amateur de cop show que celui ci est affligeant. Oui, en effet, derrière ce côté complètement décalé avec son temps et racontant qui plus est, une histoire vraie. Franchement, non, c'est pas du tout une bonne série, elle est pas non plus détestable mais qu'importe, j'ai peur que l'on assimile la police de cette époque à cette série de charlatans.

A Paris, dans les années 1920, à l'intérieur d'un grenier poussiéreux de la PJ parisienne, un laboratoire de police unique au monde prend forme. Julien Valour, policier torturé mais visionnaire, est aux commandes de cette unité très spéciale. Il est accompagné de Léa Perlova, une experte scientifique indépendante et féministe, Pierre Cassini, un flic de terrain à l'ancienne, Marius Delcourt, un policier doué pour les inventions en tout genre, Martello, un jeune flic idéaliste, et Pauline Kernel, une jeune bourgeoise qui fait ses premiers pas comme médecin légiste. Avec la volonté des pionniers, ces hommes et ces femmes se battent sans relâche pour imposer leurs nouvelles méthodes... Ils tentent de faire perdurer cette unité dont l'existence est régulièrement remise en cause par la police classique...
vlcsnap-2011-04-09-15h52m50s248.pngJe crois que c'est un problème de mise en scène. Automatiquement quand on est dans une époque de genre, l'image doit être aussi sombre qu'un fond de bouteille. Dommage car on perd un peu l'envie de regarder d'entrée. Quand on voit Sherlock Holmes modernisé, on n'a pas que ce rapport au sombre, on a également pas mal de scènes extérieures éclairées. Alors je peux comprendre que pour réduire les moyens mis en oeuvre pour la série, on évite de montrer des trucs modernes mais voilà, ça ripe le coche.

Côté casting, c'est un peu mieux. J'aime bien Pierre Cassignard avec ses petites lunettes. Le début de l'épisode avec la reconstruction de la scène de crime était sympathique. On laisse place à l'imagination un peu plus saine. C'est dommage d'un côté d'abandonner certains personnages au long de l'épisode comme la première femme enquêtrice. Excellent non ? J'adore la réplique de Julien "On a des femmes expertes, et pourquoi pas le droit de vote pendant qu'on y est". Le rapport historique est peut être trop marqué et c'est un regret également.
vlcsnap-2011-04-09-16h27m02s36.pngAu final, ce premier épisode place les bases d'une série assez décevante. Il y a une volonté de faire quelque chose de bien mais ça a du mal, beaucoup de mal à passer. C'est là qu'on se dit que les ancêtres des Experts étaient français. Christian Bonnet a fait ici une série honorable mais qui ne vaudra jamais un bon Sherlock Holmes dans le genre série policières des vieilles années étant donner que le côté scientifique de cette série est encore trop Expérisé.

Note : 4/10. En bref, pilot décevant. Ce n'est pas une mauvaise série mais la mise en scène pâlie au plaisir que l'on pourrait prendre si l'on prenait un peu l'air.

Commenter cet article