Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Enlightened. Saison 1. Episode 5. No Good Enough

13 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-11-13-15h26m46s15.png

 

Enlightened // Saison 1. Episode 5. Not Good Enough Mothers.


L'erreur de Enlightened, c'est de faire vagabonder son personnage. L'histoire paraît toute décousue, on a tout un amalgame de choses et d'autres. D'ailleurs, cet épisode nous balance des trucs, comme si la série s'amusait à faire des collages. Vous savez quand vous étiez à la maternelle et que l'on vous demandait de faire des trucs avec cette colle blanche immonde que certains gosses arrivaient même à manger ? Bah là c'est un peu la même chose. La série est originale certes, mais cette impression de décousu donne un effet de "je ne sais pas quoi écrire alors j'écris ça, ah non, en fait je voulais parler de ça, et puis de ça, et …". J'ai du mal à trouver la cohérence entre les diverses scènes, car même si le fil conducteur de l'épisode restera ce groupe de femme que notre héroïne veut créer, le reste n'avait pas grand intérêt. Même situation autour du dîner avec sa patronne, bizarre certes, drôle certes, mais complètement sans attache. On se demande ce que cela vient faire ça. Le scénario n'est pas très bon. C'est dommage car je suis certain que Laura Dern

La chose qui est vraiment salutaire à l'épisode en plus même c'est la pluie de Riverside. J'ai trouvé ça tellement beau, et surtout ce permet de faire le parallèle avec la vie d'Amy, qui n'est pas du tout joyeuse. Elle n'a plus un travail dans lequel elle s'épanouie, elle n'a plus d'amies réelles, elle n'a pas l'amour de sa mère qui demande toujours plus de sa fille, … Le culot d'Amy d'aller faire un discours de solidarité pour une jeune mère immigrée lors de la baby-shower de Krista était vraiment drôle. Mais malgré tout, on se dit : mais qu'est ce que ça fait là. Je l'ai ressenti de cette façon. Je sais pas comment vous dire, mais Enlightened est pour moi une série qui n'a aucun sens, qui ne va finalement nul part ailleurs. Elle pourrait bien sûr raconter une jolie histoire passionnante, notamment sur le bonheur car elle s'en veut la garante du bonheur en toute circonstance mais malheureusement, il manque un truc, sûrement un supplément de quelque chose que j'arrive pas à décrire pour le moment.
vlcsnap-2011-11-13-15h27m30s195.pngLa quête du sourire, la quête du bonheur chez les autres, la volonté d'aider les autres, … c'est des sujets pas forcément originaux mais la série aurait pu les rendre un peu plus sympathique à suivre. Je me faisais récemment incendié car j'ai trouvé l'épisode 4 d'une horreur sans nom. Il faut pas pousser quand une série fait de la masturbation intellectuelle façon Terence Malick - et j'adore Malick attention, d'ailleurs c'est le seul à pouvoir faire ce qu'il fait, aussi bien qu'il le fait -. Enlightened est une série moderne, avec un sujet moderne et d'actualité mais qui a bien du mal à sortir de la merde dans laquelle elle se met parfois. J'ai dans l'espoir que cet épisode, assez sympathique et pas trop mauvais en soit, puisse être la porte à une suite de saison plus propret et intéressante. De plus, avec des audiences très mauvaises, la série n'est pas sûr d'aller plus loin que la première saison, du coup autant terminer ces 10 épisodes de la meilleure façon vous ne pensez pas ?

Note : 6/10. En bref, un équilibre plus intéressant, bien que la série reste au fond errant sans but.

Commenter cet article