Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Entourage. Saison 8. Episode 5. Motherfucker.

22 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-22-20h55m20s211.png

 

Entourage // Saison 8. Episode 5. Motherfucker.


Encore une fois, Entourage nous livre du bon. Oui, cette série est vraiment un bon moment à passer avec cette bande d'ami. D'un côté on a les intrigues fucked-up, de l'autre on a celle qui sont complaisantes et intéressantes, etc… On a vraiment pas mal de bons trucs et cet épisode était bien rempli. Je ne suis pas forcément très fan de Vincent Chase et c'est pourquoi je préfère qu'on se concentre sur ses amis. Alors qu'il est lavé de tout soupçon de consommation de drogue, Vince va alors faire une interview où il va draguer la journaliste. J'aurais rêvé mieux comme intrigue pour lui mais cela ne dure pas longtemps et forcément, c'est donc moins pâteux et ennuyeux. D'ailleurs, les petites interventions de Shauna sont toujours aussi savoureuse. Ca me fait penser que dès que je vois Debi Mazar je ne peux m'empêcher de penser à Regina dans Beethoven et du moment où elle se retrouve dans cette marre de boue à la fin du film. Culte !

Par ailleurs Melinda Clarke (oui, la vraie) veut retrouver du travail et c'est auprès d'Eric qu'elle va le quémander. Choix judicieux puisque le duo fonctionne à merveille entre regards aguicheurs qui finiront au lit à la fin de l'épisode. Ce petit retour de Melinda dans la série est toujours un joli clin d'oeil qu'elle nous donne comme la saison passée. Reste à savoir si cela va se poursuivre au delà de cet épisode et je suis pas contraire, j'adore cette actrice. Pendant ce temps, Ari doit faire face à Dana et les deux doivent mettre leurs différents de côté quand ils doivent négocier le contrat de Taylor Lautner pour un nouveau film. Leur petite histoire est toujours aussi fraiche. J'adore le duo Constance Zimmer / Jeremy Piven, c'est vraiment une pure réussite et j'espère qu'ils vont vite faire divorcer les Gold pour nous faire un couple Dana/Ari, même si au fond, je sens que cela ne se passera pas. Malheureusement. Ils sont fait pour être ensemble en plus.
vlcsnap-2011-08-22-20h25m20s134.pngAinsi, Johnny doit tenter de négocier le contrat de son partenaire qui n'aime pas être sous payé pour ce qu'il fait. C'est la partie la moins passionnante de l'épisode et encore j'adore tellement Drama que finalement, ça se déroule vraiment bien. On nous montre les coulisses de travail d'une série animée et c'est très efficace. Ainsi, ce nouvel épisode était adorable et bien écrit. J'aime bien comment est fabriqué la série, c'est toujours un ensemble de choses qui sont cohérentes l'une avec l'autre, jamais décousu et puis le casting est excellent. Manque peut être certains trucs, comme un développement intéressant pour Vince qui nage un peu depuis deux épisodes (et son projet alors on en fait quoi ?).

Note : 8/10. En bref, cette saison est toujours aussi bonne et gagne de plus en plus en qualité. Entre Melinda Clarke qui reveut du travail, une interview drague, la négociation d'un contrat pour Taylor Lautner et les problèmes d'une sitcom animée… le monde de la caméra n'est pas en reste.

Commenter cet article