Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Episodes. Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilot.

30 Décembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-12-30-22h52m26s191.png

 

Episodes // Saison 1. Episodes 1 et 2. Episode One / Episode Two.


Que dire de Episodes ? Comment débuter un pilot avec une scène aussi bonne et terminer le second épisode avec quelque chose d'aussi banal au final. Oui car la première scène du pilot est tout simplement géniale. J'ai eu l'impression de revoir une scène de couple de Worst Week. C'était parfait. Il y avait une musique très comédie anglaise de second rang (un rang un peu plus adulte quoi). Bon, c'est vrai, c'est co-produit avec BBC Two donc logique qu'il y ai un côté anglais à la série. Mais cette scène était bien écrite, bien réalisée et j'ai réussi à rigoler. Puis plus le pilot avance (moins on voit Matt LeBlanc, car il faut attendre le second épisode pour vraiment qu'il serve à quelque chose).

Un couple de scénaristes anglais ayant connu un certain succès en Grande-Bretagne décident de traverser l'Atlantique pour adapter leur série aux Etats-Unis. Leurs premiers pas dans l'industrie de la télévision américaine, dirigée par des financiers et des investisseurs, se révèlent bien plus compliqués qu'ils ne l'avaient prévu. Et comme si cela ne suffisait pas : ils sont forcés de remplacer leur acteur principal par un certain... Matt LeBlanc !

vlcsnap-2010-12-30-22h31m31s189.pngQuelques répliques sont drôles et Matt LeBlanc en superstar (qui au final, il faut bien le dire est quand même has been depuis l'arrêt de Joey) ça vaut le détour mais peut être que ça s'arrête là. Le premier épisode c'est vraiment les coulisses de la télévision et les problèmes de l'adaptation d'une série anglaise à l'étranger, et ici à Hollywood. On sent que les producteurs des chaînes c'est des sans foi ni loi, ils veulent pas de quelque chose qui fasse référence à l'original, ils veulent tout américanisé. Ca me fait pensé que ça doit être pour ça que les remakes de films français sont toujours ratés.
Une petite réplique "I loved him in thaï monkey movie" m'a fait hurler de rire. Confondre Matt LeBlanc et Brendan Fraser, il faut le faire franchement. Le tout est dit avec un ton tout à fait sérieux et c'était encore plus savoureux. Mais voilà, ce pilot est assez vide de… Matt LeBlanc justement. Il manque vraiment l'acteur alors qu'il doit être la star de la série. Mais le couple de scénaristes reste intéressant et tente de faire avaler la pilule sans vraiment être les plus drôles au monde. C'est regrettable car au final, moi qui attendais beaucoup de ce pilot, j'ai été bizarrement déçu.

vlcsnap-2010-12-30-23h22m49s244.pngEpisodes, même si l'on sent l'accent anglais dans la bouche de certes membres du casting, ça manque de patte anglaise justement. J'aurais tant adoré voir quelque chose de plus nature, moins ambiguë. Alors certes, c'est une série à protubérance américaine qui se moque un peu du fait que les américains adorent faire des remakes de série à succès en y transformant en "merde" (passez moi l'expression) monumentale. Ainsi, quand on voit le second épisode on voit que la série a du potentiel un peu plus intéressant. Matt LeBlanc apporte sa touche et ça fait tout de suite un peu plus mouche.
Passons au générique de la série. Ah, un générique chez Showtime c'est une sorte d'institution sauf que là, c'est limite un générique PowerPoint. Ca casse pas trois briques et c'est moche. Toutes ces couleurs avec un script qui vole tel un oiseau, pas très inspiré quoi. Seule la musique qui enrobe ce déchet est bonne. Oui. J'ai bien aimé. On est dans l'esprit de la série et j'aime bien.

vlcsnap-2010-12-30-22h44m33s69.pngBien sûr, quand je parle d'un générique déchet, je ne parle pas de la série en générale car même si j'ai été déçu par le premier épisode, le second m'a beaucoup plus enjoué. Je dois l'avouer, il était tout simplement succulent, suffisant et même parfois aimable. Matt LeBlanc refait le crépi d'un coup d'un seul. Il entre en scène avec ses lunettes de soleil et sa veste en cuir rouge et hop, let's go baby.
Au final, après un pilot moyen mais plus ou moins drôle avec des répliques qui fonctionne, le second épisode relève la tête de l'eau. Je ne peux pas dire que c'est mauvais, c'est pas génial non plus. J'attendais cette série avec impatience et je dois dire que c'est plutôt plat à certains endroits au début, avant de revenir en forme par la suite. Des dents de scie. J'espère que les cinq épisodes restants sauveront le lot. Je suis un inconditionnel fan de Friends alors si Matt Le Blanc ne bouge pas ses fesses pour remuer la boîte à rire de la série alors là… ça va barder.

Note : 5/10 - 7/10. En bref, c'est ni excellent comme prévu, ni mauvais, c'est pour le moment correct et prometteur. Affaire à suivre.

Commenter cet article

Stacy 31/12/2010 00:55



Je suis tout à fait d'accord avec toi... sauf sur le générique que j'adore ! :)