Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Episodes. Saison 2. Episode 8. Eight.

30 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-06-30-13h52m55s176.png

 

Episodes // Saison 2. Episode 8. Eight.


Dans ce nouvel épisode de Episodes on ne voit pas beaucoup Sean, Beverly et Matt, mais je pense que c'est bien mieux comme ça. Cet épisode était tellement bon qu'il me fait regretté que la série ne soit pas sur les coulisses d'un network. Cela aurait été bien plus pertinent et plus drôle avec Merc et Carol comme les héros de la série. Loin de Sean et de Beverly, ces deux personnages qui n'ont rien compris à leur relation et qui tentent de faire comme ci alors qu'il leur est impossible d'aller de l'avant. On apprenait dans un épisode précédent que Merc avait laissé le Talking Dog à une autre chaîne et lui avait préféré Pucks (évidemment). Sauf que malheureusement, il a laissé filer un hit comme on ne peut en avoir qu'un tous les dix ans et il se trouve que cette série est entrain d'écraser Pucks. Tout simplement. Cela donne donc dans un premier temps une réunion de crise avec Merc qui était hilarante. Ce moment où tout le monde se met à balancer des noms de créatures qui pourraient être les héros d'une série pour la chaîne, c'était grandiose (des rats géants aux gipsies…).

Episodes peut, quand elle veut, être une très bonne série. Cet épisode m'a beaucoup fait rire et je pense que c'était le but. Merc est toujours excellent, quand il sait qu'il veut une série de vampires, parce que c'est ce qui fonctionne de nos jours à la télévision (enfin… si l'on veut). Carol quant a elle, elle est entre le network et sa relation avec Merc. Elle n'arrive pas à imposer quoi que ce soit au grand patron alors qu'elle a un projet de séries dans les années 60 adapté d'un livre. On lui dit à Carol que les années 60 ça ne fonctionne pas en télévision sauf pour Mad Men ? Mais l'épisode va encore plus loin car il propose de voir la chute de Merc et l'arrivée prochaine de Carol à sa place. Puisque c'est elle qui est pressentie pour le remplacer. J'ai déjà hâte de voir ce qu'elle va bien pouvoir faire dans la série maintenant étant donné qu'à mon avis elle va le remplacer uniquement dans la saison 3 (si saison 3 il y a et vu la qualité supérieure de cette seconde saison par rapport à la première, je serais tenter de dire qu'il en faut une).
vlcsnap-2012-06-30-13h59m52s250.pngL'épisode est donc arrivé à me faire me rendre compte que ce qu'il y a de plus intéressant dans Episodes ce n'est pas Pucks, ou Matt Le Blanc mais bel et bien le network en lui même et ses coulisses. Il faut dire que John Pankow et Kathleen Rose Perkins sont deux acteurs excellents dans leurs rôles respectifs et je serais même déçu sur dans la saison 3, Merc disparait complètement de la série. Pendant ce temps, Sean et Beverly ne savent plus quoi se dire alors que cette dernière passe son temps avec son artiste incarné par James Purefoy et que je trouve assez chiante. Cette relation n'a rien de passionnant et elle ne fait qu'aplanir la série. Enfin, Matt. Seule la scène au téléphone était marrante, le reste malgré clairement de forme. Ainsi, Episodes prouve qu'elle a encore de la ressource mais pas vraiment pour ce qu'elle était sensé être au départ, plutôt pour ce qu'elle est sensée devenir. Une série sur les coulisses d'un network et non plus d'une série anglaise adaptée aux Etats-Unis. C'est tellement mal fichu et has been que je n'en peux plus.

Note : 9/10. En bref, un très bon épisode de Episodes. Il était temps. Je pense qu'il s'agit du meilleur que j'ai pu voir à jour pour cette comédie médiocre.

Commenter cet article