Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Episodes. Saison 3. Episode 2.

20 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-20-00h17m45s7.jpg

 

Episodes // Saison 3. Episode 2. Two.


Et voilà que débarque cette semaine Chris Diamantopoulos (The Office, Arrested Development) sous les traits de Castor Sotto, le tout nouveau patron du network. Ce que j’ai bien chez ce personnage c’est le fait qu’il tente de changer quelque chose cependant son introduction est particulièrement ratée. Disons que l’épisode passe son temps à nous teaser son arrivée : le fait que le bureau de Merk est transformé, créant pendant ce temps la frustration de Carol qui aurait bien aimé ce poste mais qui ne l’a finalement pas eu. L’introduction de Castor est ratée car l’acteur n’apporte rien du tout de nouveau à la série et même pire, dans son long entretien avec Carol, fait perdre à la série toute sa substance. Car le propos de Episodes ce n’est pas que des histoires de couples ou de triangles amoureux, c’est aussi une histoire de comment l’industrie de la télévision fonctionne. L’épisode happe alors Carol à son boulot (alors qu’elle était en train d’avoir un entretien créatif avec un scénariste pour une nouvelle série) pour nous la coller sur ses ambitions personnelles avec Castor. Tout débute d’une discussion autour de la place que devrait avoir le bureau pour terminer en truc psychologique pas très efficace.

Le truc c’est que pour le moment, il ne m’a pas fait grand effet et puis la pauvre Carol, que j’adore, se retrouve dans cet épisode avec d’un côté de très bonnes répliques et de l’autre quelque chose de sévèrement ennuyeux. Pourtant, cet épisode de Episodes n’était pas si mauvais que ça. Notamment car j’ai beaucoup aimé l’histoire de Sean et Beverly. Vous allez me dire que je suis devenu complètement cinglé mais non. Le fait qu’ils tentent de vivre à nouveau une vie de couple, sincère, oubliant les frasques du passé. On sent qu’entre les deux cela ne fonctionne plus jusqu’à cette scène embarrassante mais particulièrement drôle où on les retrouve au lit sans pouvoir se toucher car ils sont tous les deux plus ou moins frustrés de ce qui s’est passé auparavant. Comme quoi, Episodes peut très bien faire des bonnes choses mais pour cela elle doit légèrement creuser un peu plus. Et puis j’aimerais bien que l’on revienne plus ou moins sur l’avenir professionnelle de Matt LeBlanc. Ce dernier a certes des problèmes juridiques à gérés mais cela n’a rien de bien passionnant.
vlcsnap-2014-01-20-00h15m47s104.jpgDu coup le personnage ne sert presque à rien dans l’épisode à mon grand damne. Et puis l’épisode dans son intégralité manque légèrement de matière. Je trouve cela vraiment dommage surtout que le potentiel est là. J’ai bien trouvé des atouts à cet épisode et surtout des choses drôles. Mais ce n’est pas suffisant. Il faudrait peut être réfléchir à donner un peu plus de sens à pas mal de choses car le tout manque sincèrement de palpitant. Et puis je ne pense pas que l’on puisse se laisser prendre par Sean et Beverly durant tout le reste de la saison. Il faut que le reste devienne aussi un peu plus efficace. Le premier épisode permettait à Carol de sortir du lot et accessoirement le face à face entre Matt et Merk, mais voilà, au-delà on sent que c’est assez vide. J’aimerais bien que Castor apporte de la fraicheur à une série qui malheureusement a du mal à se renouveler (ou plutôt à réellement démarrer) car je sais pertinemment que depuis ses débuts je n’ai pas été vraiment surpris dans le bon sens du terme par Episodes.

Note : 4/10. En bref, dommage que certaines choses soient aussi mal fichues.

Commenter cet article