Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 6. Episode 12.

1 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2011-05-30-23h08m10s155.png

 

Esprits Criminels // Saison 6. Episode 12. Corazon.


Episode assez mauvais d'Esprits Criminels cette fois. Pour reprendre la citation de Mary Shelley, une romancière britannique, dite par Reid "Aucun homme ne choisi le mal pour le mal. Il le confond seulement avec le bonheur, le bien qu'il recherche". Ainsi, partant de ce sujet et gravitant autour d'une religion afro-caribéenne, cet épisode était plongé dans un ensemble flou et maigre. Toutes les tentatives d'étalage des traditions de ce culte sont assez mal amenée par l'histoire. On y va avec les gros traits et la grosse artillerie de scénaristes blasés par l'idée d'une histoire, pas vraiment passionnante.

C'était également un épisode pour mettre en avant Reid et ses connaissances sauf que malgré son côté intéressant, le personnage est pas assez "présent" mentalement. Atteint d'une grosse migraine (je suppose qu'on va y revenir plus tard sur cette histoire et qu'il se pourrait bien qu'il est un problème psychique, et par exemple une évolution vers la maladie de sa mère non ?), un devient un peu le boulet de l'épisode. Ses tentatives d'intérêt porté à l'histoire sont trop subjectives, la pertinence de ses propos est là mais on a du mal à entrer dans le tripe des scénaristes.
vlcsnap-2011-05-30-22h56m53s40.pngLe traitement de la religion a déjà était fait à plusieurs reprises dans Esprits Criminels et souvent avec bien plus de succès qu'ici. On voit que le sujet est éculé dans la série et qu'il y a un problème de démarrage. Le mode écriture automatique n'est pas un choix très judicieux. Par ailleurs la mise en scène était trop anecdotique et forcément, des gens pratiquants ce culte vont être outrés de voir que cet épisode ne représente aucunement leur religion. La scène de pratique du culte était pas vraiment bien établie dans l'histoire, et donc le panache n'était pas là. Dommage.

Ainsi, "Corazon" se révèle donc être un épisode très décevant qui oublie qu'il doit raconter une histoire et ne pas uniquement se reposer sur la contemplation de scènes religieuses et d'actes de barbarie. La fin présentait aucun intérêt. J'aurais aimé le parallèle avec Reid, ce qu'il tente d'établir sauf qu'au final, il n'y avait rien à gratter derrière.

Note : 3/10. En bref, un épisode très décevant qui met en avant des clichés religieux plutôt qu'une vraie histoire. La mise en scène anarchique et la présence inconsciente de Reid n'offre aucune dynamique intéressante.

Commenter cet article