Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 6. Episode 19.

1 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

morgan-on-cm_500x333.jpg

 

Esprits Criminels // Saison 6. Episode 19. With Friends like These.


Plus tôt dans la saison, le sujet de la meute avait été travaillé. Logiquement, quand cet épisode débute, je me suis dit : miséricorde, on a encore un sujet qui est éculé dans la même saison et ré-approprié d'une autre façon. J'étais donc déçu et j'ai découvert qu'en fait c'était un schizophrène qui est le héros et qu'autre de lui, ce ne sont de ses personnalités, violentes, qui tuent des gens avec des objets qu'il trouve autour de lui allant du chandelier au couteau de cuisine. L'épisode en lui même était donc plutôt pas mal, bien que certains longueurs au milieu alourdissent le propos.

Le propre des inspecteurs de la section profileur c'est de faire des profils. Cette fois, ils ont pas fonctionné dans le bon cadre dès les premières minutes, ce qui permet de modifier un peu le chemin des personnages. On va évoluer également autour de Reid dont la mère est atteint de schizophrénie et dont les premiers symptômes apparaissent à l'âge de Reid si jamais lui aussi est atteint de ce même syndrome. Bref, il y a une jolie petite réflexion autour des personnages. On va également revenir sur Siver, la petite nouvelle qui intègre donc officiellement l'équipe comme Prentiss n'est plus (là).

Le déroulé est assez classique mais pas vraiment barbant. J'ai trouvé de l'intérêt dans le "méchant" car c'est un peu par défaut qu'il tue, pas vraiment de sa faute. On peut donc lui trouver un côté attachant malgré le fait que ce qu'il fait est d'une horreur sans nom. Esprits Criminels est une série qui est folle, au fond d'elle elle oublie presque ce qu'elle est. Au final, Ce nouvel épisode était plutôt réussit et permet de se plonger dans l'univers certes déjà vu dans la série mais de façon différente ici de la schizophrénie.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode vraiment bien encadré.

Commenter cet article