Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 7. Episode 13.

9 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2012-02-09-20h04m34s7.png

 

Esprits Criminels // Saison 7. Episode 13. Snake Eyes.


Je vous parlais au début de la semaine du manque de traitement de l'univers des casinos dans les séries télévisées. Et qu'est ce que nous offre Criminal Minds cette semaine ? Un épisode racontant l'histoire d'un joueur compulsif, Curtis, qui tue après avoir gagné une grosse somme d'argent au casino. Curtis était un excellent personnage, incarné par le très sympathique Dean Cain. J'adore cet acteur depuis que je l'ai vu dans Loïs et Clark. En fait, il n'a pas peur de jouer dans des daubes, ni même de jouer sur son image. C'est pour ça que l'acteur est excellent car il a un esprit d'autodérision fabuleux. Le personnage va plonger petit à petit dans la folie. Laissant de côté sa propre femme au début de l'épisode qui ne va pas réussir à l raisonner. S'engage alors une vraie course contre la montre avec l'équipe afin de découvrir qui est ce fameux tueur et pourquoi il tue ses victimes. J'ai adoré comme le casino prend part à l'épisode. Il était terriblement efficace. Reid va rapidement découvrir qui est le fameux tueur sur la fin de l'épisode. Et là j'ai adoré. Le face à face était particulièrement intéressant. Même si sa durée était très light. J'aurais bien aimé une vraie partie de blackjack en face à face. Cela aurait pu être très bon.

"At the gambling table, there are no fathers and sons".

L'équipe va découvrir que le meurtre chez Curtis est vraiment rodé. En fait, plus il tue des gens proche plus il a de chance de gagner. La raisonnement est assez débile quand on réfléchi un peu mais l'épisode était tellement palpitant et bon. Dean Cain arrive à nous faire croire à sa grande folie, et il arrive même à nous captiver et à nous faire peur. On découvre par la suite que le père de Curtis était un joueur compulsif et qu'il a hérité de ce problème de son père. Et de sa folie également. Il y a des trucs très efficace dans la série également qui sont utilisés à bon escient dans cet épisode ci. Esprits Criminels, après avoir fourni une salve d'épisodes plus que douteux durant la première partie de la saison, a su très bien rebondir avec cette seconde partie, avec plus de funs mais aussi d'action et de suspense. On sent que le ton n'est plus le même et que c'est plus rythmé. Par ailleurs, l'épisode nous propose aussi de développer les histoires des personnages et notamment de Garcia. Au début de l'épisode on retrouve une Garcia avec la gueule de bois  qui pense avoir fait des choses cochonnes avec Morgan.

"A gambler with a system must be, to a greater or lesser extent, insane".

 

vlcsnap-2012-02-09-20h10m21s149.png

Le début de l'épisode ressemblait à un mauvais porno dans les coulisses d'une femme qui fait du téléphone rose. La résolution de l'histoire était décevante car finalement ils n'ont rien fait et ils n'ont fait que regarder un film et manger du pop-corn. Tout rentre dans l'ordre, et on aura eu l'occasion de voir le corps de Morgan un peu trop huilé. Je n'ai pas compris le but de cette manoeuvre de la part des scénaristes d'ailleurs. Ou plutôt des metteurs en scène. Mais cela participait au fun de l'épisode. Et j'ai tout de suite accroché à ce que l'on nous racontait. Ainsi, ce nouvel épisode de Esprits Criminels est clairement l'un des meilleurs de la saison (ce qui était facile) mais aussi un des meilleurs depuis trois ans tout court. Il est simple finalement, sans être particulièrement spécial comme l'épisode précédent mais voilà, la série assume son côté série B tout en était un peu plus passionnante et passionnée. J'espère que la suite de la saison va poursuivre sur cette lancée car elle est excellente.

Note : 8/10. En bref, un très bon épisode d'Esprits Criminels.

Commenter cet article