Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 7. Episode 19.

5 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2012-04-05-07h20m17s174

 

Esprits Criminels // Saison 7. Episode 19. Heathridge Manor.


Le nouvel épisode de Criminal Minds était réalisé par Matthew Gray Gubler, qui avait déjà réalisé des épisodes pour la série précédemment, et l'idée était bonne. En effet, j'ai bien aimé le coup de crayon du réalisateur, les plans ne sont pas mauvais. On voit qu'il connait la série, et qu'il sait ce qu'il veut faire passer. C'est donc plutôt bien élaboré. Même si au fond, ce n'est pas un épisode exceptionnel non plus. Ce que j'ai bien aimé d'une part avec "Heathridge Manor" c'est toutes ces stars du monde gothique et des films d'horreur. Le premier c'est Kyle Gallner, plus connu pour son rôle de Flash dans Smallville mais également son apparition dans A Nightmare on Elm Street, remake du film Les Griffes de la Nuit. Son partenaire durant cet épisode n'est autre que le Freddy original, Robert Englund, qui incarne ici un agent de police qui va assisté nos héros dans leur enquête. Et enfin, Madeleine Martin, que l'on connait pour être la fille gothique d'Hank Moody, Becca, dans Californication. Une belle petite brochette de gens connus et j'aime bien les guest, et tenter de les reconnaitre.

Par ailleurs l'histoire aurait pu être bien meilleure. Le souci principal de Criminal Minds c'est que quand elle nous présente des tueurs, on a cette mauvaise impression de voir constamment les mêmes scènes de la scène d'intro à la fin. L'imagination des scénaristes déborde un peu cette semaine puisque l'introduction se déroule dans les années 50 dans un vieille hôpital psychiatrique où une mère de famille est arrachée de ses enfants tout en demandant à son fils de prendre soin de sa soeur. L'épisode se poursuit donc dans le présent avec nos personnages habituels qui enquêtent sur des meurtres qui ressemblent à de vrais rituels sacrificiels. L'idée de base de cet épisode n'est pas mauvaise mais c'est juste l'écriture de l'épisode qui est assez décevante. Le soin apporté à la mise en scène passe donc au second plan et on ne retient que ce côté un peu ennuyeux que l'on tente de nous faire passer pour un hommage au Silence des Agneaux. Alors qu'il n'y a pas grand chose en commun avec l'oeuvre.
vlcsnap-2012-04-05-10h49m39s99Du côté de l'enquête je peux regretter l'utilisation sommaire de Robert Englund. Cet acteur est excellent et alors qu'il était bien utilisé dans Hawaii Five O plus tôt cette saison, dans cet épisode il était décevant. Pas que son jeu est mauvais, pas que ce soit embêtant de le voir dans le rôle d'un flic, mais juste qu'il n'est là que pour annoncer des petites révélations et pas pour agir. Peut être même que la mort de son personnage aurait été plus intéressante. Mais on ne peut pas refaire l'histoire avec des si. Ainsi, ce nouvel épisode de Criminal Minds m'a déçu mais pas totalement. Matthew Gray Gubler a su insuffler une certaine nouveauté à la réalisation de la série, avec plus de fun et de fluidé. On reste cependant dans le scénario grotesque qui tente des choses certes mais ces choses sont plus que décevantes. J'attends de voir ce que la suite de la saison (et donc les 5 épisodes restant) vont nous proposer mais je ne me fais aucune idée, ce sera aussi décevant.

Note : 5.5/10. En bref, le souci de cette série c'est qu'elle lorgne constamment sur le grotesque. C'est dommage, il y a toujours de bonnes idées mais tout est mal placé.

Commenter cet article

BlakesOne 05/04/2012 14:13


Je suis déçue, tu as oublié une guest Juliet Landau aka Drusilla dans Buffy contre les Vampires qui joue le role de la mère. Dans le genre psychotique, elle s'y connait aussi ^^