Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 7. Episode 4.

13 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2011-10-13-23h33m17s88.png

 

Criminal Minds // Saison 7. Episode 4. Painless.


Il est toujours très difficile de comprendre Esprits Criminels par moment. En effet, l'épisode de la semaine dernière était catastrophique, et sûrement l'un des pires de la série (pour ne pas dire le pire, car j'en avais vu des bien gratiné en saison 5 notamment). Bref, cet épisode prouve que je me suis peut être trompé sur la saison. Mais si on enchaîne épisodes moyens, bons, mauvais, bons, alors c'est une chaîne que j'aime pas trop. La série a pourtant pas mal de sujets à évoquer et tourner de milles façon différentes et c'est ce que cet épisode va faire. Je me souviens de l'épisode "Tout feu, tout flamme", second épisode de la série, et qui intervenait sur une histoire de terroriste sur un campus. Cette fois on est un peu dans la même dynamique, sauf que c'est lors de la commémoration pour les victimes d'un massacre sur un campus, qu'un tueur sévi. Cela m'a un peu rappelé l'ambiance de cet épisode, en moins bien forcément car sans Gideon, Esprits Criminels n'est pas des plus passionnantes malgré quelques réussites. Mais j'étais tellement attaché au personnage.

L'intrigue tourne plutôt bien autour de ce jeune garçon qui ne peut pas ressentir la douleur et qui va donc tuer pour tenter de voir ce que c'est que de souffrir (tout du moins, je me suis interprété la chose de cette façon). C'est pas des plus subtile mais la série est habituellement écrite de cette façon. Les grosses lignes sont absentes et laissent place à une écriture qui veut de l'émotion. L'épisode en sort en veux-tu en voilà et c'est avec sans trop de difficulté que l'on voyage plutôt bien au travers de ce que l'on veut nous raconter. L'histoire a finalement un sens, on revient sur le passé, et surtout au fond sur un passé douloureux des Etats-Unis même si l'on ne reprend pas les faits réels (heureusement car cela aurait été un hommage violé des victimes). L'ouverture de l'épisode était bien pensée, utiliser des photos pour hommage, mais aussi la fin de l'épisode tout en émotion. C'était largement mieux que l'épisode façon commémoration de Bones en saison 6 (je fais le lien car M6 vient d'achever la diffusion de la saison).
vlcsnap-2011-10-13-23h57m50s229.pngLes bombes et donc les meurtres est un sujet déjà éculé plusieurs fois dans la série mais bizarrement jamais de cette façon. Par ailleurs, et ça m'a enfin plu car il était temps, J.J fait du profiling. Et dire qu'il aura fallu attendre sept saisons pour qu'on voit enfin ça… C'est pathétique tout de même. Mais j'adore J.J, et son personnage qui stagnait, sa disparition durant la saison 6 (elle m'a beaucoup manqué, et son retour était bâclé), ou encore ses quelques trames personnelles toujours trop en filigrane pour qu'on s'y attarde vraiment. Dommage. Alors j'espère que J.J connaîtra quelque chose de bien cette saison. Elle le mérite. Au final, l'épisode va prendre un tournant sympathique, tout en jouant la carte de l'épisode classique de Esprits Criminels. Ne ne suis pas contre, bizarrement j'ai eu une bonne impression générale. Mais comme on le dit toujours avec la série, certains épisodes sont très mauvais, d'autres sympas. Celui ci fait parti de la seconde catégorie, Dieu merci.

Note : 6/10. En bref, un épisode plutôt pas mauvais, mais avec une fin entièrement ratée.

Commenter cet article