Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 7. Episode 8.

17 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2011-11-17-21h19m05s115.png

 

Esprits Criminels // Saison 7. Episode 8. Hope.


Après une tonne d'épisodes dechèterie, Criminal Minds nous livrait ici un épisode centré sur Penelope puisque le cas de la semaine implique des gens de son groupe de soutien aux victimes survivantes. Garcia est un personnage rarement mis au premier plan dans cette série. Je me souviens cependant de l'excellent double épisode qui lui était consacré dans la saison 3 (épisodes 8 et 9 "Premier rendez vous" et "Dernier rendez vous"). Cette année Criminal Minds a eu beaucoup de chemin à faire pour séduire ses téléspectateurs. Les épisodes sont la plupart du temps ennuyeux, saoulant, pas bien écrits, et surtout mal réalisés. Celui ci ne déroge pas à la dernière règle, quoi que plus supportable de par les décors choisis qui sont moins bizarres et laids que ceux des précédents épisodes. Le plus intéressant est donc la plongée dans la vie de Monica, une jeune femme qui tente de faire le deuil de sa fille, Hope, disparue le jour avant l'anniversaire de sa disparition. Forcément, le tueur est parmi les gens de l'assemblée - ce qui permet la facilité scénaristique - et il est incarné par l'excellent Jake Coleman, surement l'un des points forts de l'épisode, le tirant un peu plus vers le haut.

En effet, l'acteur, à défaut d'être le plus effrayant des tueurs va nous plonger dans son univers de violence petit à petit. Ce n'était pas mauvais du tout, j'ai trouvé que c'était même intéressant. La relation entre le personnage de Jake - il s'appelle Bill - et Monica est assez bien développée durant l'épisode. Pour une fois que ce n'est pas trop mauvais. Petit à petit l'enquête avance et la réflexion que nous impose l'équipe diffère légèrement puisque l'affaire touche en plein coeur Penelope. Cela permet donc de ne pas trop facilité la tâche aux scénaristes qui doivent inclure Garcia dans l'équation. Ce n'est pas plus mal puisque ce changement est le bienvenue. J'en redemande même. Je veux plus d'épisodes traitant des personnages de la série - bien que le dernier sur Rossi était d'un ennui mortel -. Mais je suis certain que l'on peut faire encore du très bon, notamment avec Hotchner. L'an dernier Prentiss était au centre de la série, cette saison ce n'est plus du tout le cas. Je me demande même si elle est encore présente ou si elle fait de la figuration.
vlcsnap-2011-11-17-21h18m37s94.pngPar ailleurs, Garcia nous en dit un peu plus sur sa vie, et notamment sur la mort de ses parents causée par un chauffeur ivre alors que ceux ci allaient la chercher car elle avait manqué l'heure de retour de sa soirée. Cela permet une fois de plus de rendre le personnage un peu plus touchant. Ce genre d'occasion la série ne l'a pas souvent, surtout que Garcia, mis à part ses blagues et ses dialogues sexuels démodés, elle n'a plus grand chose à nous offrir. Sans parler du fond de teint qu'elle ajoute à la truelle sur son visage - dont un gros plan dans cet épisode nous montera les gerçures -. Au final, "Hope" est un solide épisode de Criminal Minds. Ce n'est pas encore très finement écrit et ce n'est pas aussi bien que les deux premières saisons, largement même, mais voilà, le plaisir reste intacte malgré tout, car pour une fois, la série tente d'innover un peu de de bousculer notre quotidien avec cette série. Marre du quotidien quotidien comme dirait Monoprix.

Note : 8/10. En bref, un épisode se présentant comme l'un des meilleurs de la saison.

Commenter cet article

Steven 17/11/2011 22:14



Bon,


J'étais jusqu'à l'année dernière un fan de cette série.


Mais, là, depuis le début de la saison 7, je m'ennuie ferme. J'ai l'impression qu'on nous ressert toujours les mêmes intrigues.


Les scénaristes de la série semblent être légèrement en panne d'inspiration cette année.


J'espère juste qu'esprits criminels ne va pas devenir comme "CSI: LAS VEGAS", c'est-à-dire passionnante les cinq ou six premières saisons, puis totalement fade ensuite.


Je donne encore sa chance à la série jusqu'à l'épisode 15. Si je ne suis pas convaincu d'ici là, je lache la série. Il y a des choses plus intéressantes à regarder...