Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 8. Episode 10.

5 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2012-12-05-23h22m45s58.png

 

Esprits Criminels // Saison 8. Episode 10. The Lesson.


Cette semaine c'est Reid qui est à l'honneur. Alors que cela fait plusieurs semaines qu'il parle à une jeune femme depuis une cabine téléphonique il se rend compte qu'il pourrait bien faire le premier pas et lui demander s'ils peuvent se rencontrer. La scène finale de l'épisode était mignonne comme tout même s'ils ne vont pas encore se voir en personne. Je suis certain que cette histoire cache pas mal de choses encore une fois mais je préfère vivre au moment présent et ne pas trop en attendre. Disons que même si les personnages sont au centre de cette toute nouvelle saison, je pense qu'il faut laisser le temps à la série de décanter chacune des histoires qu'elle développe. Celle de Reid est intéressante et pourrait enfin permettre au personnage d'avoir une relation amoureuse. Car le problème de Reid c'est qu'il ne semble pas pouvoir se commettre en amour (surtout quand il se pense trop bizarre, qu'il n'aime pas ses cheveux et la manière de faire son noeud de cravate). C'est même dans les petits détails que je trouve la série assez bonne. Il faut dire que Matthew Gray Gubler sait s'y prendre.

Mais ce dernier ne fait pas que jouer le personnage de Reid dans cet épisode puisqu'il sert également de réalisateur. Et je dois avouer que je n'ai découvert ça qu'une fois l'épisode terminé. Le style artistique de l'épisode était très joli qui plus est. J'ai bien aimé la réalisation. Je pense que Matthew Gray Gubler devrait réaliser plus souvent des épisodes de Criminal Minds. C'est léché et c'est clairement en accord avec le style de cette nouvelle saison, bien plus agréable et feutré. Le côté chic ressort notamment dans la mise en scène théâtrale au milieu de l'épisode. Cette scène de marionnette était parfaite. Mais aussi très étrange et effrayante à la fois. Le tueur de la semaine est un marionnettiste qui démembre des gens afin d'en faire des marionnettes vivantes. Autant dire tout de suite que j'aurais presque fuit si l'épisode n'était pas aussi intéressant. C'est un personnage cinglé dans sa tête certes mais rêveur également. J'ai bien aimé le twist autour de sa marionnette personnelle que l'on croit vivante jusqu'au bout de l'épisode.
vlcsnap-2012-12-05-23h02m06s211.pngvlcsnap-2012-12-05-23h09m27s12.pngOu encore du public que j'attendais réellement vivant et qui s'avère être une accumulation de marionnette là aussi. La folie de cet homme était donc assez bien faite. Mais cela n'a pas manqué de me faire peur bien évidemment. Dire que ce genre de cinglés peut exister. "The Lesson" était donc un agréablement bon épisode. Je me demande même comment Criminal Minds peut être passer de l'horrible chose qu'elle était l'an dernier à cette saison globalement bonne et surprenante. Les personnages sont au centre de tout, et quelques petites discussions entre les membres de l'équipe viennent alors rythmer l'enquête. Notamment celle entre Morgan et J.J au sujet de Reid ou bien le face à face entre Jane et Reid à la fin de l'épisode. C'est dans ce genre de moments que l'on se rend compte que le potentiel de Criminal Minds était complètement gâché ces dernières années. Je l'avais déjà remarqué mais c'est encore plus flagrant cette année.

Note : 7/10. En bref, soigné et flippant, du Criminal Minds comme on l'aime.

Commenter cet article