Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 8. Episode 2.

10 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2012-10-10-21h13m44s177.png

 

Esprits Criminels // Saison 8. Episode 2. The Pact.


Je dois avouer que cette nouvelle saison de Criminal Minds débute sous les meilleurs hospices. Après un premier épisode réussi, permettant de nous présenter la petite nouvelle de l'équipe incarnée par Jeanne Tripplehorn avec pas mal d'efficacité, nous voilà lancé dans la suite de la saison. A la fin de l'épisode précédent, nous apprenions qu'un danger planait sur l'équipe du FBI que l'on connait mais à cause de qui ? On n'a aucune réponse dans cet épisode mais j'ai bon espoir que l'on en sache un peu plus très rapidement. Cette semaine c'était donc un cas classique mais un bon cas. Pas de fioritures ou encore d'intrigues répugnantes. Non, cette fois on entre dans une saison beaucoup plus proche de ce qu'était la série durant ses premières années : la psychologie. Et c'est ce que je préfère largement dans Criminal Minds. Bien plus que les intrigues que l'on avait eu l'an dernier par exemple, presque toutes plus catastrophiques les unes que les autres. "The Pact" nous offre un joli retour aux sources. L'horreur est toujours là mais la réflexion elle aussi.

Le cas de la semaine se concentrer sur des meurtres réalisés à quelques heures d'intervalles à San Diego. Evidemment, ils vont rapidement suspecter que deux tueurs sont en liberté. Ils ont raison, ce sont en fait des mères de famille qui se vengent des pervers qui ont abusé de jeunes filles. L'idée de cette intrigue était de confronter le téléspectateur à deux types de personnages. D'un côté la femme qui n'a plus rien à perdre et qui est devenue complètement cinglée. Et de l'autre la femme qui est encore en train de pleurer sa fille et qui ne parvient pas à faire son deuil. C'est d'ailleurs cette dernière qui parvient à s'échapper (mais retrouverons nous là un jour dans la série ? Je ne pense pas, bien que ce serait intéressant). Du coup, "The Pact" nous offre un duo de choc et une agréablement bonne surprise. Je m'attendais à ce que les deux personnages ne soient pas spécialement aussi bien construit. La fluidité de l'histoire est aussi accentuée par l'apparition durant l'épisode d'un autre psychopathe qui va s'amuser à manipuler un peu l'esprit des deux femmes.
vlcsnap-2012-10-10-21h28m52s41.pngCette intervention permet d'apporter un peu de fraicheur dans l'épisode en lui même. Non pas qu'il ronronnait car il n'avait pas besoin de lui pour être réellement intéressant, mais ce côté un peu plus pimenté était plaisant. Pendant ce temps, l'enquête de la BAU continue son enquête et nous propose encore une fois quelque chose de plus étayé et de recherché. L'apparition de Jeanne Tripplehorn dans la série est une bonne idée. Elle a permis à Criminal Minds de changer en quelque sorte son point de vue sur les enquêtes de la semaine. Ce n'est pas plus mal car je pense sincèrement qu'elle en avait énormément besoin. Du côté des guests de cette semaine on pouvait retrouver dans le rôle de Darlene Beckett la charmante Kim Wayans (soeur des frères Wayans et plutôt bonne dans son rôle). Et dans le rôle de Ellen Russel nous avions Mackenzie Phillips connu pour avoir été l'une des héroïnes de Aux frontières de l'étrange. Deux guests sympathiques pour un bon épisode.

Ainsi, Criminal Minds a beaucoup changé cette saison pour le moment. Elle nous offre des intrigues toujours aussi sombre certes, mais beaucoup plus portées sur la psychologie des personnages. C'est une excellente chose étant donné que je trouve que la série se perdait bien trop souvent dans la démonstration de choses dégueulasses constamment dans les épisodes. Sans compter sur l'exagération la plus totale sur la plupart des méchants que l'on a pu voir. L'accentuation qui était mise sur leurs traits de caractère était l'une des pires choses que Criminal Minds pouvait faire. Mais ils se sont rattrapés. J'ai enfin aimé la dernière scène avec Rossi. Ce dernier est un bon profiler, et l'acteur continue d'être une valeur sûre de la série. J'espère que tout cela va continuer et que la dynamique développée cette saison continuera de prendre racines.

Note : 6.5/10. En bref, un solide petit épisode de Criminal Minds. La saison 8 est pour le moment de bon augure.

Commenter cet article