Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 8. Episode 20.

1 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

Capture-d-ecran-2013-05-01-a-19.37.20.png

 

Esprits Criminels // Saison 8. Episode 20. Alchemy.


Ce que je trouve dommage dans cet épisode c'est que la manière dont Reid gère son deuil passe un peu trop au second plan. L'idée que Rossi puisse aider Reid était une bonne idée étant donné que la relation amicale entre les deux hommes était efficacement mise en scène. Mais je ne m'attendais pas du tout à ce que les choses évoluent dans cette façon durant les dernières minutes de l'épisode. C'était peut être juste, mais aussi un peu trop à mon goût. L'excuse du rêve qui permet à Spencer de dire au revoir convenablement à sa belle est un peu trop simpliste. Je suis certain qu'il y avait bien plus à faire autour de cette histoire, notamment en mettant Reid dans une situation de grande faiblesse où il ne se contrôle plus et où sa folie commence à montrer le bout de son nez. En effet, j'ai toujours cru que Reid finirait comme sa mère et c'était l'occasion rêver de commencer à mettre cela en avant. Le seul problème est surement que les scénaristes ne veulent pas se séparer de ce personnage (qui, il est vrai est l'un des meilleurs de la série) et surtout ne savent pas jusqu'à combien de saisons Criminal Minds pourrait aller.

Deux questions étranges que je me pose donc logiquement. Mais pendant ce temps nous allons aller à Rapid City, une petite ville d'apparence tranquille où deux hommes sont retrouvés morts de façon très rituelles. Je n'ai pas été particulièrement captivé par le tueur de la semaine. C'était un cas d'école bien trop médiocre dans son ensemble. L'épisode était même particulièrement navrant dans sa manière d'introduire la chose. La jeune femme qui séduit un homme seul, et qui tente alors de faire ce qu'elle veut de lui jusqu'à ce qu'il ne puisse plus s'en aller. C'était grandement mauvais. Le problème n'est pas tant l'histoire qui elle suit un chemin assez classique pour un épisode de Criminal Minds, mais plutôt le casting qui était complètement foiré. Entre la jeune femme qui cabotine tout au long de l'épisode et le manque total de réflexion de l'épisode. En effet, ce que j'aime bien dans cette saison 8 de Criminal Minds c'est que l'on soit revenu au côté profiling qui faisait les belles heures de la série à ses débuts. Sauf que "Alchemy" ne parvient pas à créer une réflexion autour de l'enquête de cette semaine.
tn-500_103109_d0094b.jpgForcément, je suis aussi déçu par Jeanne Tripplehorn qui ne sert pas à grand chose dans cet épisode. Le problème de son personnage c'est qu'elle n'est pas suffisamment mise en valeur (contrairement à la première partie de la saison). Si jusque là Criminal Minds parvenait à combler le vide grâce à des personnages plutôt bons, et à des intrigues suffisamment ravagées (mais intelligentes sur les bords), là ce n'est pas du tout le cas. Je me suis donc ennuyé comme je vous le disais plus haut et rien ne peut changer cela. Enfin, "Alchemy" rate aussi sa conclusion qui était à la fois trop simpliste et too much. Le fait que l'homme kidnappé ait des hallucinations était aussi un moyen douteux de rallonger l'histoire de l'épisode. Ok l'épisode était assez bizarre et cinglé sur les bords, mais pas suffisamment et donc bien trop décevant. Je me demande ce que les quatre derniers épisodes de la saison nous réservent. Bien entendu qu'il y aura le retour du grand méchant de la saison mais la série peut-elle se conclure aussi bien cette année que l'an dernier ? A noter également que CBS n'a toujours pas renouvelé la série alors qu'elle négocie le contrat des acteurs (Jeanne Tripplehorn fait-elle du forcing ?)

Note : 3.5/10. En bref, de l'ennui.

Commenter cet article