Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 8. Episode 6.

7 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2012-11-07-20h46m45s200.png

 

Esprits Criminels // Saison 8. Episode 6. The Apprenticeship.


Sans voir le titre de l'épisode (puisqu'il est vraiment spoilerisant), je n'ai pas vu venir le twist de l'apprenti et du maitre. Je m'attendais uniquement à ce que cela soit un adolescent tueur en série. Une idée intéressante mais du coup, ce twist a donné un nouveau coup de fouet réussi à l'intrigue. "The Apprenticeship" débute donc comme un épisode classique de cette saison de Criminal Minds. Autant dire que cela ressemble à quelque chose de réussi. La résolution de l'épisode était elle aussi assez surprenante dans son genre. Je suis donc satisfait une fois de plus par un épisode de la série. Je suis certain que l'on aurait pu creuser un peu plus la personnalité et la relation de ces deux tueurs mais globalement, on peut dire qu'ils ont réussi à installer un climat intéressant tout au long de l'épisode. Le seul problème c'est que certains passages sont prévisibles (le fait que l'ado va kidnapper sa collègue et vouloir la tuer). Mais le reste tente de nous offrir quelque chose d'un peu plus intéressant. Ce que je trouve encore mieux c'est que les personnages de la série sont tous mis à contribution.

Cela peut être pour de l'humour (quelques dialogues de Garcia font encore mouche après tant d'années) ou de réflexion plus psychologique quand Reid nous rappelle sa jeunesse difficile. Précédemment, Criminal Minds avait pu s'égarer dans quelque chose de facile et de bien moins pensé. Du coup, on découvre dans cette saison quelque chose de différent et de bien plus centré sur les personnages. Il faut dire que le potentiel retour du Silencer (qui est sensé être mort) est une chouette idée. Depuis quelques temps je n'arrête pas de me ronger les ongles à l'idée que l'on en découvre un peu plus sur le tueur en série qui sévissait à la fin du 8.01. Malheureusement, il n'avait pas donné de signe de vie depuis. Maintenant que Hotch et Rossi semblent au courant qu'il pourrait être de retour, je brûle d'impatience à l'idée d'en découvrir plus. La série reste particulièrement mystérieuse et le cliffangher, bien que pas splendide réserve lui aussi son lot d'envie chez le téléspectateur.
vlcsnap-2012-11-07-20h41m16s234.pngLe développement de la relation entre Morgan et Reid était un élément encore plus intéressant que le reste de l'épisode en lui même. C'est rare que l'on est ce genre de moments plus amicaux dans la série et il faut en profiter. Alors certes, la scène de baseball à la fin de l'épisode était très moralisatrice américaine (happy ending) mais finalement, cela offre une bonne petite pause aux téléspectateurs qui viennent d'assister à des meurtres horribles. Je suppose donc que l'on aura surement d'autres moments comme ceux ci avec d'autres personnages. Reid s'ouvre d'années en années et l'on en apprend toujours un peu plus sur lui. Même si l'on sait globalement ce dont il ressort, les petites histoires de sa vie sont touchantes malgré lui. Après un début de saison particulièrement bon, je me demande maintenant comment la série va faire pour enclencher la seconde (ce qu'elle a fait avec le cliffangher à la fin de l'épisode). Il ne va pas falloir décevoir au risque de me perdre complètement. Par ailleurs nous pouvons signaler la présence de Matthew Lillard (Scream, Scooby Doo) dans le rôle de David Roy Turner, le maitre.

Note : 6/10. En bref, un épisode plutôt réjouissant avec quelques bons twists et encore une fois les personnages au centre névralgique de l'histoire.

Commenter cet article