Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 9. Episode 12.

18 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2014-01-16-21h42m40s140.jpg

 

Esprits Criminels // Saison 9. Episode 12. The Black Queen.


L’un des personnages que j’aime le plus dans Criminal Minds c’est bien évidemment Garcia. Cette dernière a toujours su nous délivrer quelque chose de touchant et mignon à la fois. Les épisodes qui lui sont consacrés sont toujours réussis. En tout cas, je n’ai pas le souvenir du contraire. Et cet épisode ne déroge pas à la règle. Bien que l’affaire de la semaine n’était pas parfaite, Garcia nous met toute son énergie et c’était appréciable. Ce que j’ai avait tout aimé c’est qu’après 9 ans, la série considère enfin intéressant de nous expliquer comment elle a atterrie au FBI.
Garcia - « I’m a psychopath »
Hotch - « No you’re not »
Le flashback était intéressant même si au fond cela n’apporte pas énormément au passé du personnage. J’aurais presque adoré que tout l’épisode soit un flash-back sur la manière dont le FBI a mis la main sur Garcia et comment ils ont pu la convaincre de rejoindre l’équipe.

Surtout qu’elle faisait des choses bien, même en tant que hackeuse et avant d’être arrêtée. Cette semaine, Criminal Minds réouvre le cas de Sam Russell qui attend son sort sur le chemin de la mort alors qu’il avait été emprisonné pour avoir tué des prostituées il y a de ça dix ans. Dommage que Criminal Minds ne se servent pas de ses affaires passées (notamment en faisant quelques références à l’équipe de la première saison) mais bon, ce n’est pas bien grave car j’espère un jour que la série reviendra sur les affaires qui sont toujours ouvertes et qui n’ont pas été résolues (comme cela avait été promis par les producteurs de la série depuis pas mal de temps). Pour en revenir à « The Black Queen », ce que j’ai trouvé d’assez amusant dans cet épisode ce n’est pas qu’une question de scènes en flashbacks, c’est aussi une question de quelques petites scènes amusantes comme celle du début avec le séminaire de bonne conduite au bureau qui va remettre en cause la façon dont elle parle avec Morgan.
vlcsnap-2014-01-16-21h36m33s59.jpgL’épisode nous permet également de comprendre également qui était l’ancien partenaire de Garcia. Il s’agit de Shane Wyeth (incarné par Paulo Costanzo - Royal Pains -) qui va même trouver le moyen de faire une petite citation amusante (« You chose this guy ? You chose a brainless, metrosexual action figure ? »). Du coup, cet épisode était différent encore une fois de ce que Criminal Minds a l’habitude de nous offrir. Sans trouver ça des plus original non plus, c’était efficace en plus d’être cocasse et touchant à la fois. L’épisode associe donc tout ce qui fonctionne bien dans cette série ces derniers temps. Je trouve presque étrange de voir Criminal Minds tourner dans cette direction alors qu’elle était plus torture porn il y a seulement deux ans. La qualité est ici beaucoup plus intéressante, notamment car en plus de devenir une série plus sombre elle nous plonge un peu plus dans l’esprit des tueurs (c’est tout de même le titre de la série !). J’aimerais presque parfois retrouver un peu l’esprit cinglé de Criminal Minds, légèrement médiocre sur les bords. Car au fond c’est assez soigné les derniers épisodes de la série.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode centré sur notre très chère Garcia, réussi.

Commenter cet article