Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 9. Episode 22. Fatal.

8 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2014-05-08-01h38m20s91.jpg

 

Esprits Criminels // Saison 9. Episode 22. Fatal.


L’intrigue de l’épisode était particulièrement bonne cette semaine, surtout quand on voit à quel point Kevin Malone (The Office) est excellent sous les traits de Brian Baumgartner, le grand méchant loup de l’épisode. L’acteur est parfait dans le rôle mais en plus de ça, son histoire est assez originale. La manière dont l’enquête évolue et dont les révélations sont faites ne changent pas de ce que l’on a l’habitude de voir dans Criminal Minds, mais l’épisode fonctionne justement car l’intrigue a une base suffisamment originale pour nous donner l’impression que ce n’est pas quelque chose que l’on a déjà vu. C’est difficile après neuf ans de trouver de nouvelles intrigues mais Criminal Minds sait s’y prendre cette année quand il s’agit de changer un peu son propre univers. On a pu voir la série évoluer dans un univers particulièrement sombre mine de rien. Je ne m’y attendais pas nécessairement mais c’est quelque chose qui m’a beaucoup séduit. Cet épisode n’était pas totalement réussi non plus. Notamment car son issue était assez classique sauf pour ce qui est de la citation de Jean de la Fontaine que je n’avais vraiment pas vu venir à la fin de l’épisode.

« Fatal » était donc globalement sympathique. Il se passe pas mal de choses, notamment dans la première partie de l’épisode, que j’ai beaucoup aimé. Que cela soit la mise en scène des meurtres ou encore la manière dont tout cela s’est goupillé. En effet, au début on ne sait pas trop où l’on va surtout qu’il n’y a pas vraiment de lien de causalité. Puis l’épisode va nous présenter le personnage incarné par Kevin Malone. J’ai trouvé ça assez drôle de voir que l’acteur, tellement habitué aux rôles comiques, se retrouve ici dans un rôle particulièrement dramatique. C’est très différent de ce que l’on a l’habitude de voir avec lui et du coup, la surprise était très bonne. Ce n’est pas la première fois que Criminal Minds invite un acteur de comédie pour jouer un rôle dramatique et que la sauce prend. Je me souviens de Andy Milder (Weeds) par exemple et ce n’est pas le seul. Pour en revenir à l’enquête, celle-ci ne cherche pas nécessairement à changer grand chose dans sa manière de faire. Il y a quelques réflexion apposées qui fonctionnent, notamment celle sur la mythologie grecque.
vlcsnap-2014-05-08-01h32m29s162.jpgMais je pense qu’il y avait largement de quoi faire beaucoup plus dans Criminal Minds. Cet épisode avait de l’or entre les mains, peut-être même de quoi nourrir plusieurs épisodes en guise de fil rouge mais les scénaristes n’ont pas saisi leur chance. Je peux comprendre que cela ne soit pas si facile que ça que de créer des intrigues de 40 minutes mais bon, c’est aussi une série policière et la mécanique huilée de Criminal Minds aurait certainement dû les préparer. Finalement, les quelques bons moments de l’épisode on les doit peut être aux quelques digressions. Notamment la fin de l’épisode qui était assez amusante et permet de sortir un peu du côté particulièrement sombre de l’épisode. La série cherche la légèreté et la trouve. Tout ce que l’on pouvait attendre en somme. Tout ce que j’espère maintenant c’est que les deux derniers épisodes de la saison vont nous permettre de suivre une toute nouvelle intrigue. Peut-être même une histoire qui mettrait en scène un vieux cas non résolu de la série. Je me souviens encore de ce que les showrunners avaient annoncé au début de cette saison mais cela n’a toujours pas été respecté.

Note : 6/10. En bref, un épisode plaisant.

Commenter cet article